75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Star Wars - La Saga en BD 10, par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 28 novembre 2007 à 08h05

Origines et temps sombres pour la saga

Ce dixième numéro de Star Wars la saga en BD propose encore une fois une multitude de récits et dessins variés, mais ayant pour base commune des destinées se façonnant.
Le programme commence avec la deuxième partie de "Princesse et Guerrière" issue du comics américain "Empire#6". Dans cette seconde partie, nous découvrons une Leia qui devient une leader malgré elle et décide d’embrasser la cause de la rébellion. Une petite histoire de Randy Straley intéressante dans la mesure où nous assistons à une princesse qui va devoir se durcir et apprendre à donner la mort. Le dessin de Davidé Fabbri n’est pas trop à la hauteur de l’histoire. Graphiquement plutôt classique, le dessinateur n’est pas vraiment aidé par l’encrage de Christino Dalla Vecchia bien trop épais et les couleurs de Digital Chameleon bien trop lisses et informatisées.

Star Wars Tales #21 - Walking the path that's given

Étrangement le postulat est le même pour "un destin tout tracé", seconde histoire qui accompagne ce numéro. Une fois encore on se retrouve face à un scripte de 16 pages plutôt entraînant, mais avec un dessin de Michel Lacombe très classique et sans véritable personnalité. Le scénario de Shane McCarthy assisté de Thomas Andrews nous conte comment Nas Ghent, un ancien impérial en fuite se retrouve traqué par Vador pour se voir promouvoir.
"Chat échaudé…" est comme la précédente histoire issue de la série "Star Wars Tales". Très court (10 pages), le scénario de C.B. Cebulski permet de retrouver Qui-Gon Jinn et son padawan Obi-Wan contre la désormais célèbre Aurra Sing. Pas désagréable, mais n’apportant que peu de chose, cette histoire vaut essentiellement par son découpage et son dessin très rythmé qui d’une certaine manière s’inspire assez des mangas.
Star Wars Tales #12 - Once Bitten

C’est "Les Yeux de la révolution" qui interpellera sur ce numéro. Dessinée et scénarisée par la même personne, Warren J. Fu, non seulement l’histoire dévoilera un peu plus sur le général Grievous et ses motivations, mais en plus se verra traitée visuellement de manière très détaillée et cinématographique. Original à tous les niveaux, Warren J. Fu est incontestablement le nom à retenir de ce dixième Star Wars la saga en BD.
Star Wars visionaries - The eye of the revolution

La conclusion de à propos du Comics : Star Wars - La Saga en BD 10

Richard B.
70

Des histoires inédites et des dessins variés, voilà de quoi combler tous les fans de la saga ! Si visuellement tout n’est pas forcément de qualité, les histoires se trouvent souvent passionnantes et dans quelques rares cas seulement divertissantes.

Que faut-il en retenir ?

  • Le travail de Warren J. Fu
  • Des histoires globalement interessantes

Que faut-il oublier ?

  • Le style de Davidé Fabbri trop classique et fade

Acheter le Comics Star Wars - La Saga en BD 10 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Star Wars - La Saga en BD 10 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars