75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Katana >

Critique du Jeu de cartes : Katana

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 20 juin 2013 à 16:59

La voie du katana...

La nuit enveloppe d'une noirceur délectable les ombres malfaisantes qui se faufilent comme des félins, espérant secrètement occire le shogun ennemi. Y parviendront-ils ?

Un katana petit format.

Katana contient principalement des cartes (110) réparties entre les rôles (shogun, ninja, samouraï, rônin), les personnages (12), les armes (32), les effets (58). Les illustrations de Werther Dell'Edera et la colorisation pastel rendent hommage à la thématique nippone. Quelques jetons Honneur et Point de vie complètent judicieusement un ensemble harmonique et séduisant.

Un Katana bien aiguisé.

Les règles génériques sont inspirées largement de Bang ou Wanted. Le but du jeu dépend de son rôle tiré aléatoirement et secrètement en début de partie. Cependant, il faut accumuler un maximum de points d'Honneur.

A son tour, on pioche deux cartes, on exécute une attaque contre un adversaire à sa portée (les armes permettent de toucher des joueurs plus ou moins éloignés) et si ce dernier ne présente pas une carte Parade, on lui inflige des blessures. On récupère un point d'honneur quand on ôte le dernier point de vie à un rival. En complément, on est autorisé à jouer autant de cartes Action ou Permanente de sa main que voulu. La partie se termine quand un joueur perd son dernier point d'honneur.

On détermine l'équipe victorieuse en totalisant les points d'honneur cumulés (le shogun et les samouraïs, les ninjas, le rônin toujours seul mais avec un multiplicateur).

Le Bang japonais...

Inspiré du « Hit » Bang, Emiliano Sciarra l'auteur propose une version japonisante de son succès et cette transposition du western à l'empire du Soleil levant s'accompagne de quelques modifications, principalement dans les règles. La plus importante concerne les éliminations des joueurs dans Wanted qui ont été abandonnées. Dans Katana, personne ne sera exclu définitivement de la partie, on revient dans la lutte (après la perte d'un point d'honneur) en pleine possession de ses moyens (au maximum de ses capacités) et prêt à se venger. Ce changement autorise une diminution de la frustration en cas d'élimination précoce. On n'attend pas une plombe que ses compagnons de jeu finissent la partie. Dès le tour suivant, on réintègre le cercle et cela est propice aux règlements de compte. Les coups de Katanas dans la tronche pleuvent et on n'hésite pas à distribuer avec générosité les attaques.

Comme dans Wanted, on ne connaît pas ses alliés ni ses ennemis (sauf les samouraïs) et cette incertitude se délétère progressivement. On remarque nettement les clans se former et fomenter insidieusement contre une cible commune. Le rôle du Shogun (le seul rôle visible dès l'entame) n'est pas de tout repos, mieux vaut gérer ses cartes intelligemment afin de « survivre » ou résister aux attaques fréquentes, impossible de se cacher. Chaque rôle (ninja, samouraï, rônin) nécessite de s'adapter aux contraintes exigées par un objectif similaire (quête de points d'honneur) mais avec des chemins diamétralement opposés (protection du shogun pour les samouraïs, éradication du shogun pour les ninjas). Katana améliore la dynamique générale et une partie n'excède pas une quarantaine de minutes à sept joueurs, un atout considérable par rapport à Bang. Toutefois, l'adage « plus on est de fous, plus on rit » symbolise parfaitement le plaisir ressenti lors d'une partie de Katana. Le jeu prend son essor à cinq participants minimum et atteint sa plénitude à 6 ou 7. C'est un paramètre important à prendre en considération avant de le sortir de l'armoire.

75

Katana est une refonte asiatique de Wanted (ou Bang). Quelques changements de règles (pas sur les fondements mêmes) apportent une meilleure tenue avec un système pertinent qui abolit les éliminations définitives, une dynamique améliorée et une durée de partie mieux maîtrisée. Katana assure un plaisir et un confort supérieurs à son glorieux aîné. Pas un coup de katana dans l'eau !

Critique de publiée le 20 juin 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Plus dynamique, moins frustrant, moins long que Bang.
  • Un vrai jeu d'action avec des clans.
  • Excellent à 6 ou 7 joueurs.

Que faut-il oublier ?

  • Moyen à 3 ou 4 joueurs.

Acheter Katana en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Katana sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !