75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Pandémie édition révisée >

Critique du Jeu de société : Pandémie édition révisée

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 30 avril 2013 à 10:55

L'humanité rechute...

Après quelques années de tranquillité, une pandémie mondiale est réapparue, encore « tueuse » pour l'espèce humaine. Quelques scientifiques triés sur le volet se sont regroupés pour unir leur force et tenter d'éradiquer les virus mortels. Chaque jour compte et la propagation contagieuse gagne du terrain. Le destin de l'humanité est entre vos mains.

Pandémie matérielle chinoise.

Cette seconde édition de Pandémie trouve ses origines en Chine. Cela se remarque sur quelques détails, ouverture de la boîte plus difficile (ça « colle »), cartes plus fines, encrage général plus artificiel. On regrette cette prise de choix de l'éditeur Filosofia. Si la couverture ressemble à un blockbuster américain orienté action, le matériel impose des choix artistiques bleutés plutôt réussis, le plateau de jeu en étant la meilleure preuve. On apprécie l'ajout des quelques marqueurs en bois Maladie, Éclosion, Vitesse de propagation. Par contre, en cas d'utilisation fréquente, les cartes garderont leur jeunesse en les protégeant avec un accessoire adapté (protège-cartes, film adhésif). Pandémie version 2013 en jette davantage visuellement parlant.

 

Même règles pour contrer la pandémie.

En dehors d'une colorisation différente et d'un agencement légèrement retravaillé, les règles de Pandémie seconde génération demeurent identiques, à la virgule près, à celle de la première version.

Lire les explications de la première édition, cliquez ici.

 

Seconde génération de virus.

Quel plaisir de retrouver Pandémie (lire la critique de la première version en français ici), les années passent et on ne ressent aucune lassitude à sortir cet excellent jeu coopératif en soirée, entre amis. Matt Leacock offre un système original, en particulier son système de pioche astucieux. En effet, les villes dangereusement contaminées apparaissent systématiquement dès que les cartes Épidémie sont piochées. Ce mécanisme ingénieux insuffle une tension constante sur les joueurs qui se doivent de coopérer étroitement s'ils souhaitent vaincre le « mal » qui se propage sur notre monde exsangue.

Les joueurs échangent verbalement leur avis sur la situation donnée afin de, ensemble, adopter la meilleure stratégie ou option possible. Une partie de Pandémie se gagne sur des détails et aussi sur la gestion de cette pioche capricieuse. On navigue sur le fil du rasoir. Cette sensation addictive de flirter avec la défaite à la moindre erreur d'appréciation valorise la thématique moyennement attirante au premier abord. Le risque permanent de précipiter le monde vers sa perte implique une savante cohésion et c'est la force principale de Pandémie, une immersion et un investissement entiers des participants. Certes, un joueur trop directif qui ne laisse pas la place aux autres atténue la prise de plaisir. Il faut absolument que chacun se sente concerné afin d'apprécier à sa juste mesure l'expérience Pandémie.

Toutefois, la possibilité de durcir ou non le défi dépend du nombre de cartes Épidémie intégrées (entre 4 et 6)au paquet de cartes Joueur. On constate que la victoire devient aisée avec seulement quatre cartes Épidémie à gérer. On conseille cette difficulté uniquement lors de la première partie d'essai. Ensuite, mieux vaut tabler minimum sur cinq cartes, six demandant une expérience et une connaissance de Pandémie sur le bout des ongles.

Sur cette nouvelle édition , outre un « relooking » réussi, surtout le plateau de jeu qui met davantage dans l'ambiance angoissante « la fin du monde est proche », les nouveautés se font discrètes. Filosofia a intégré seulement deux nouveaux personnages, le planificateur d'urgence et le spécialiste de la mise en quarantaine dont les particularités s'avèrent très intéressantes dans le déroulement de la partie. Cependant, on attendait un peu plus de matériel inédit dans cette réédition. Nonobstant cette légère déception, pour ceux qui ne connaissent pas encore cet excellent jeu de coopération, il ne subsiste plus aucune excuse pour ne pas essayer de sauver le monde !

Que faut-il en retenir ?

  • Matériel plus beau et plus immersif.
  • Toujours aussi plaisant.
  • Un des meilleurs jeux de coopération existant.

Que faut-il oublier ?

  • Pas beaucoup de matériel inédit (2 personnages seulement).
90

Pandémie nouvelle version s'adresse principalement à ceux qui ne connaissent pas ou ne possèdent pas déjà cet excellent jeu de coopération. Si le matériel a été entièrement redessiné pour un confort de jeu amélioré, seulement deux personnages inédits ont été inclus dans la boîte, ce qui s'avère insuffisant pour ceux qui détiennent l'ancienne édition. Sinon, Pandémie reste un des meilleurs jeux de coopération jamais édité. Sauvez le monde, ce n'est pas de tout repos !

Critique de publiée le 30 avril 2013.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr