75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du musique : I am Legion [2000], par Amaury L.

Avis critique rédigé par Amaury L. le mercredi 24 avril 2013 à 15h32

Une légion fantomatique.

Abaddon, le batteur originel du groupe culte Venom cède en 2000 à la tentation du projet solitaire. Il a quitté pour la deuxième fois Venom l'année précédente. D'ailleurs, sur le boîtier CD, un petit autocollant spécifie cette particularité « Original drummer with Venom debut album ». Certainement, pour inciter à la confiance sur la musique proposée sur cet album, on se laisse donc bêtement tenter.

Dès les premières notes, Abaddon se charge de ne pas embrouiller les pistes, la musique offerte n'a strictement rien de similaire à celle de Venom. On assiste à un déferlement électro bourrée de samples mélangée à une sauce industrielle assez sombre. Heureusement, on note parfois sur les passages les plus violents la présence rassurante de guitares puissantes. On pourrait apparenter l'exercice de Abaddon à celui de Ministry, mais en beaucoup moins bien. Déjà, on commence avec un titre où le chant est une voix parlée au titre ambiguë « white nigger trash » de petit niveau. On s'étonne de la médiocrité de « I Am legion » qui s'oublie aussitôt la note finale terminée. Ensuite, « Hollow voices » demeure assurément l'unique excellent morceau de l'album qui mêle adroitement la puissance des guitares et l'efficacité, quand bien employée, des samples. Le reste s'écoute d'une oreille distraite et indolente, une lassitude s'installant avec une accumulation de monochromie musicale. On reste sceptique sur l'entreprise démarrée par Abaddon qui apparemment se termina aussi vite qu'elle commença. On note de bonnes idées mais l'ensemble demeure plutôt inintéressant dans sa globalité.

 

La conclusion de à propos du Musique : I am Legion [2000]

Amaury L.
30

Abaddon, le batteur de Venom lors des débuts, se lance dans un projet solo en 2000 et propose une musique samplée accompagnée de quelques guitares occasionnellement. Malheureusement, ce mélange électro/indus/métal ne marque pas les esprits excepté deux ou trois titres (surtout « Hollow voices ») sur les huit que comporte cet album très court, environ trente minutes. Le venin de l'inspiration a abandonné notre homme.

Que faut-il en retenir ?

  • Le titre Hollow voices
  • Le son très bon.

Que faut-il oublier ?

  • Pas très convaincant artistiquement.
  • Le chant parlé.

Acheter le Musique I am Legion en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de I am Legion sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+