75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Sherlock et le Necronomicon: l'ennemi intérieur
Sherlock et le Necronomicon: l'ennemi intérieur >

Critique de la Bande Dessinée : Sherlock et le Necronomicon: l'ennemi intérieur

Avis critique rédigé par Nicolas L. le lundi 11 mars 2013 à 1304

Résurgences du passé

Après avoir victorieusement (mais cela ne se fit pas sans mal) traversé l’épreuve des vampires de Londres, Sherlock Holmes avait besoin de changer d’air. C’est probablement pour cela qu’il se retrouve, en novembre 1891, sur les côtes du continent Antarctique, auprès du naturaliste Fredrik Lindgren. Mais même en ces terres glacées, situées à des milliers de kilomètres de la capitale de l’empire britannique, le grand détective ne va pas réussir à échapper à son passé.  Poussé à retourner en Angleterre par l’une de ses célèbres intuitions, Sherlock Holmes va alors découvrir à sa grande surprise que l’un de ses plus coriaces adversaires n’est pas mort et que, encore plus terrible, il semble assisté d’alliés surnaturels…

Après un premier diptyque plutôt convaincant, la collection Soleil 1800 nous propose ici une nouvelle aventure surnaturelle de Sherlock Holmes. Epousant parfaitement le cahier des charges de cette série qui se veut brasser divers éléments de la littérature fantastique de l’époque au sein de scénarios originaux, Sylvain Cordurié nous revient avec un récit où les personnages issus de l’imagination de Sir Arthur Conan Doyle évoluent dans un univers mêlant gothisme, enquête policière et occultisme lovecraftien. Plutôt bien ficelée dans ce premier opus, l’intrigue (où Watson brille par son absence) dégage une atmosphère horrifique qui colle assez bien à cette période de fin du XIX° siècle. Loin d’être infaillible, Sherlock Holmes se retrouve, comme pour Les vampires de Londres, face à un adversaire redoutable mais encore plus dangereux, car prêt à s’en remettre au terrorisme pour assouvir sa vengeance.  Heureusement, il pourra compter sur quelques alliés, comme le colonel Damiens, de Scotland Yard, ou Megan, une jeune femme dotée de pouvoirs médiumniques. Coté construction scénaristique, seules quelques petites facilités peuvent gêner aux entournures, comme le peu crédible processus de conservation psychique de Moriarty. Mais bon, rien de dramatique.

Sylvain Cordurié est bien aidé dans sa tache par le dessinateur Vladimir Krstic-Laci. Le duo des Vampires de Londres est reconduit, et c’est une bonne chose. Le style de Laci, précis et élégant, avec des personnages aux traits marqués et un grand souci du détail dans les décors, colle à cet univers de thriller horrifique et correspond bien à l’idée générale que l’on se fait du Londres victorien. Tout comme le découpage, très sobre, en gaufrier, qui allie confort de lecture et classicisme visuel.

La conclusion de

Après les vampires, Sherlock Holmes se voit affronter ici une créature revenue d’entre les morts grâce à des forces occultes issus de l’esprit de Lovecraft. Ici, une nouvelle fois, l’adversaire va se montrer redoutable et pour le détective, la partie ne va pas être facile. Le suspense et l’action sont au rendez-vous, une petite dose de mystère encourage le désir de lecture, le mélange des genres se fait sans douleur et le récit est brillamment mis en valeur par les dessins de Laci. Bref, encore un bon album dans cette série 1800, qui mérite vraiment le détour.

Que faut-il en retenir ?

  • Un habile mélange des genres
  • Une intrigue intéressante
  • Des dessins de qualité

Que faut-il oublier ?

  • Quelques facilités scénaristiques

Acheter Sherlock et le Necronomicon: l'ennemi intérieur en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sherlock et le Necronomicon: l'ennemi intérieur sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sherlock Holmes

En savoir plus sur l'oeuvre Sherlock Holmes