75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Zémal l'épée de feu >

Critique du Roman : Zémal l'épée de feu

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 26 février 2013 à 16:12

Tout feu, tout flamme !

« Tariman, le dieu forgeron, descendit vers le feu éternel du Pratès, les abysses de l'enfer. Là, en secret, il forgea Zémal, l'Épée de Feu. Il invoqua les pouvoirs de la terre et du ciel, le feu des comètes, la lumière des étoiles, et les enferma tous dans une lame éblouissante par son éclat. »

Zémal, l'épée de feu est le premier tome d'une saga imaginée par l'auteur espagnol Javier Negrete, Chronique de Tramorée. Cet écrivain a déjà offert sa plume à de nombreux romans dont plusieurs sont édités par l'éditeur nantais L'atalante, Le regard des furies en 2002 et le Mythe d'Er en 2003.

On ressent dans ces récits tout l'amour du romancier pour les grands personnages historiques comme Alexandre le Grand, sa passion pour les civilisations de l'Antiquité, leurs mythes et leurs légendes. Avec talent, il retranscrit merveilleusement ces épopées épiques au travers du volet initial de ces Chronique de Tramorée. Malgré une histoire relativement conventionnelle, la succession d'un personnage important venant d'expirer son dernier souffle et les rivalités entre les potentiels candidats, Javier Negrete dépeint un monde médiéval-fantastique qui œuvre pour offrir un terreau fertile aux actes héroïques, où les Dieux demeurent des traces tangibles, où la magie puissante côtoie le paysan harassé par les travaux de la ferme et de ses champs. On apprécie la précision des descriptions, le soin apporté aux passages atmosphériques ce qui donnent une consistance savoureuse à cet épisode pourtant très classique sur sa trame romanesque.

A peine l'entame lue, on se doute du dénouement final. Le scénario laisse peu de place au suspense et à la surprise. Ce qui doit arriver arrive. La force narratrice de Javier Negrete gomme complètement la linéarité de cette quête où les aspirants luttent afin de découvrir la cachette secrète d'une épée détentrice d'une puissance inimaginable. L'auteur insuffle suffisamment d'artifices intelligents comme des royaumes inquiétants couplés à des intrigues secondaires habilement accrocheuses et l'insertion progressive d'éléments marquants de ce monde proche d'un changement brutal sur sa façon de vivre et de concevoir l'existence. Les temps changent, la menace gronde. Deux jeunes protagonistes, Derguin Gorion et Mikhon Tiq s'apparentent à la pierre fondatrice qui sert de fil rouge à cette élégante chronique tramoréenne.

Jamais, on ne se lasse de passer du temps avec ces personnages attachants, auxquels s'ajoutent de nombreux rôles secondaires dont certains rivalisent de truculence, de méchanceté aigrie, d'ambition froide. On retrouve les complots «politiques » similaires à ceux des cours européennes du Moyen-Âge, les empoissonnements, les tortures avilissantes et autres malversations immorales. Toutefois, Javier Negrete ne verse pas dans la surenchère sanguinolente ou les descriptions choquantes et violentes. Il préfère la retenue, la légèreté dans les paragraphes propices à l'exaction éventuellement amorale. On admire sa finesse pour présenter son univers frappé par des terribles tragédies passées et présentes. Les cinq cent pages se lisent sans difficulté tant le style chaloupé et grandement « visuel » du romancier ibère accapare, capture avec grâce le lecteur. La traduction réussie de Christophe Josse participe à s'imprégner de l'ambiance épique délivrée par cette fantasy accrocheuse et génératrice de plaisir.

Si on devait relever un défaut, c'est la couverture hideuse de Beet. Elle ne donne pas envie de lire cette magnifique épopée et ne rend pas hommage à ce roman remarquable de Javier Negrete.

75

Zémal l'épée de feu est un roman de fantasy qui présente une histoire classique dans son déroulement. Toutefois, le charme incroyable de l'univers développé par l'auteur et son écriture hautement propice à l'évasion confèrent à cet ouvrage introductif une force atmosphérique, une identité marquée et un bonheur de lecture assurée. Un livre qui ne fait pas de mal !

Critique de publiée le 26 février 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Très belle écriture.
  • Histoire envoutante.
  • Univers captivant.

Que faut-il oublier ?

  • Trame classique.

Acheter Zémal l'épée de feu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Zémal l'épée de feu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !