75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Terrifiant
Terrifiant >

Critique de la Bande Dessinée : Terrifiant

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 30 janvier 2013 à 0714

Retour en enfer.

Rick croyait avoir le contrôle de la situation, il pensait avoir trouvé les fondations de quelque chose d'historique suite à son premier contact avec les hommes de la colline. Rick y voyait le début d'un meilleur futur, un monde sans rôdeurs, un monde où les enfants pourraient enfin jouer dans les champs, un monde où il n’y aurait plus de raison d'avoir peur. Mais ça, c'était hier. Aujourd’hui, Rick a compris qu'accepter de protéger les hommes de la colline en échange d'approvisionnement l’oblige à affronter les hommes du terrible Negan, un homme qu'il n'aurait jamais dû sous-estimer, un homme peut-être même plus inquiétant que le gouverneur.

Le tome précédent nous amenait à découvrir une nouvelle communauté et, en cela, introduisait un certain nombre de nouveaux personnages. Nous pouvions donc nous attendre à ce que Robert Kirkman nous présente un peu plus ces hommes de la colline avant que la terreur refasse à nouveau surface. En fait, l’espoir d'un monde meilleur entrevu par Rick va être de très courte durée, pour la seule raison qu’il ne va falloir que très peu de temps pour que la faucheuse vienne chercher, une nouvelle fois, quelques âmes. Attendez-vous à être de nouveau bien secoué. Il n’est jamais bon de s'attacher trop à un personnage dans le monde de Walking Dead. Kirkman fait de cette nouvelle aventure une hécatombe, et une fois de plus cela proviendra rarement de nos amis morts-vivants. Comme le disait si bien Plaute dans sa comédie Asinaria « l'homme est un loup pour l'homme » et Robert Kirkman semble pendre un grand plaisir à appliquer cette règle. Au fur à mesure que la série avance, le genre « Zombies » s'efface de plus en plus pour devenir du « post-apocalyptique », avec un nouveau méchant qui pourrait se révéler encore plus terrifiant que le gouverneur. Il est une sorte de seigneur Humungus (Mad Max 2) sans le masque d'acier, mais tout aussi fourbe et mauvais (sinon plus).

Walking dead extrait

Fort de ces aspects, la lecture de ce tome se fait d'une traite, il est quasiment impossible de l'abandonner tant le suspense fonctionne, et lorsque arrive la fin de l'ouvrage, le lecteur n’a qu'une hâte : découvrir si Rick a réellement trouvé son Némesis. En effet, il serait très intéressant que Kirkman ne lapide pas ce Negan au bout de deux tomes et qu'il parvienne à créer une aura autour de celui-ci à travers plusieurs albums, car il à toutes les bases pour devenir un méchant ultra charismatique, et surtout pour déstabiliser un héros qui avait peut-être commencé à croire qu'il pouvait être le Moïse de l'espèce humaine.

Pour le reste, même si l'action et la mort prennent une très grande place dans ce tome - intitulé à juste titre « Terrifiant » - le scénariste n’en oublie pas de faire évoluer quelques personnages, en particulier Michonne qui, depuis deux tomes, se dévoile un peu plus aux lecteurs. Tout juste s'étonnera ton de voir Kirkman s’intéresser pour l'instant qu'à un seul individu « des hommes de la colline » en la personne de Jésus. Pour rappel, Jésus est un éclaireur qui part à la recherche de groupes de survivants capables de se rattacher à sa communauté. Le personnage offre en effet pas mal d'opportunités à Kirkman, qui vont certainement lui permettre d'explorer quelques nouveaux horizons, mais on reste assez surpris que ce dernier ne profite pas plus de la situation pour introduire d'autres personnes… d'autant qu'au film des épisodes la liste des survivants s'amoindrit.

Visuellement Charlie Adlard ne déstabilisera pas ses fans, le dessinateur adoptant une certaine constance dans la maîtrise de ses personnages et de son noir et blanc. Tout juste pourrions-nous lui reprocher d'avoir osé une case « gore » peut-être un peu trop caricaturale au regard de la situation et de la dramaturgie du passage, mais il se rattrape juste derrière pour rendre ce moment tel qui doit l'être: mémorable, voir traumatisant.

Walking dead extrait

La conclusion de

« Terrifiant » porte bien son titre, même si ce Walking dead aurait tout aussi bien pu se nommer « tétanisant » tant ce nouveau tome ne manquera pas de vous décoller la mâchoire tant la tragédie, l'action, l'horreur se mélangent avec une habilité incroyable digne des meilleurs moments de la série (on parle pas ici de la série télévisée). L'attente pour la suite va se révéler une fois de plus très longue, voire même encore plus qu’à l’habitude, en raison des nouvelles perspectives offertes.

Que faut-il en retenir ?

  • Du grand Walking Dead.
  • Un nouveau méchant charismatique.

Que faut-il oublier ?

  • Une illustration peut-être un poil caricatural par rapport à l'évènement.

Acheter Terrifiant en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Terrifiant sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Walking Dead

En savoir plus sur l'oeuvre Walking Dead