75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de cartes : Croc! [2012], par Maxime C.

Avis critique rédigé par Maxime C. le vendredi 25 janvier 2013 à 10h04

C'est l'histoire d'un requin...

C’est la panique ! Vous faites partie d’une bande de pirates dont la tentative de mutinerie a lamentablement échoué... Le capitaine du navire, un tantinet mécontent, vous offre de rejoindre la plage à la nage. Seulement voilà, un requin s’en mêle ! À vous de nager le plus vite possible et de jouer des coudes pour que vos petits camarades se fassent croquer à votre place…

jeu croc

Retour en enfance

Croc ! fait partie de la gamme de petites boîtes métalliques de Bombyx aux côtés de Wordz et Noé. Les figurines hybrides, fruits d’un mélange de type Playmobil et de Lego, nous ramène en enfance dès l’ouverture de la boîte. Le requin et les 6 figurines pirates articulées, dont les membres se détachent, nous donnent immédiatement envie de jouer sans même avoir encore pris le temps de lire la règle.

jeu croc partie

Pas de bol, le requin a les crocs !

A chaque tour, le requin attaque un pirate et lui croque un bras ou une jambe. Lorsqu’il n’y a plus que deux pirates en vie, c’est celui qui est en tête qui gagne. Donc pour survivre, pas le choix, il faut nager !

Au début du tour, tous les joueurs choisissent une carte de leur main et la joue en même temps. On compare ensuite les valeurs. Le joueur qui a joué la carte de plus petite valeur déplace son pirate devant tous les autres dans la file, et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les pirates aient été déplacés. Mais gare aux égalités ! Si plusieurs cartes identiques ont été jouées, les pirates concernés ne se déplacent pas. Une fois la phase de déplacement terminée, le pirate en dernière position se fait croquer par le requin… Mais ce n'est pas encore fini pour lui, le requin aime s’amuser avec ses proies, il les déguste membre par membre et se permet de goûter plusieurs autres pirates avant de finir son repas. Le pirate perd seulement un bras ou une jambe et bénéficie d’une bouffée d’adrénaline qui le déplace directement en première position. Le joueur qui possède ce pirate récupère dans sa main toutes les cartes qu’il a précédemment jouées.

Les cartes jouées restent devant les joueurs. On ne peut les récupérer qu’en se faisant mordre, ou lorsque l’on a plus qu’une carte en main.

Si un pirate n’a plus de bras ni de jambe, alors le joueur qui contrôle celui-ci est éliminé.

Stupide requin !

Croc ! fait penser à la mécanique de Stupide vautour, mais avec un thème et un matériel bien plus immersif et amusant. Les égalités laissant sur place les pirates concerné, le système de bluff et de double guessing apporte une tension constante autour de la table. Chaque carte jouée est mise de côté et reste visible, permettant de réduire le hasard en essayant d’établir des probabilités pour augmenter ses chances de poser une carte sans faire d’égalité. Mais Croc ! n’est pas vraiment un jeu où l’on a la tête aux calculs, on se laisse plus volontairement guider par le flot hasardeux des vagues, quitte à sacrifier un membre de son personnage pour remonter en pole position et récupérer ses cartes… Et au final c’est ça qui est amusant !

 

Croc ! fait penser à la mécanique de Stupide vautour, mais avec un thème et un matériel bien plus immersif et amusant. Les égalités laissant sur place les pirates concerné, le système de bluff et de double guessing apporte une tension constante autour de la table. Chaque carte jouée est mise de côté et reste visible, permettant de réduire le hasard en essayant d’établir des probabilités pour réduire ses chances de poser une carte sans faire d’égalité. Mais Croc ! n’est pas vraiment un jeu où l’on a la tête aux calculs, on se laisse plus volontairement guider par le flots hasardeux des vagues, quitte à sacrifier un membre pour remonter en pole position et récupérer ses cartes… Et au final c’est ça qui est amusant !

Croc ! fait penser à la mécanique de Stupide vautour, mais avec un thème et un matériel bien plus immersif et amusant. Les égalités laissant sur place les pirates concerné, le système de bluff et de double guessing apporte une tension constante autour de la table. Chaque carte jouée est mise de côté et reste visible, permettant de réduire le hasard en essayant d’établir des probabilités pour réduire ses chances de poser une carte sans faire d’égalité. Mais Croc ! n’est pas vraiment un jeu où l’on a la tête aux calculs, on se laisse plus volontairement guider par le flots hasardeux des vagues, quitte à sacrifier un membre pour remonter en pole position et récupérer ses cartes… Et au final c’est ça qui est amusant !

La conclusion de à propos du Jeu de cartes : Croc! [2012]

Maxime C.
80

Croc ! est un très bon jeu qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes. Des règles simples, des parties rapides, une mécanique de bluff et de double guessing qui a déjà fait ses preuves en font un excellent jeu d’apéro ou de bons moments à partager en famille. Le matériel de qualité rend le jeu immersif et encore plus amusant : on ne peut résister au plaisir sadique de voir les autres pirates se faire manger un bras ou une jambe !

Que faut-il en retenir ?

  • Démembrer les pirates
  • Du bluff et du fun
  • Des règles simples
  • Aussi bien entre adultes qu'avec les enfants
  • L’illustration de la boîte

Que faut-il oublier ?

  • Les illustrations des cartes
  • Les autocollants des visages qui ont tendances à se décoller.

Acheter le Jeu de cartes Croc! [2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Croc! [2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+