75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le livre du temps
Le livre du temps >

Critique du Roman : Le livre du temps

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 12 janvier 2013 à 1246

Le temps de sauver un monde...

« Sans hésiter, il lui tendit la main. En trois pas elle fut devant lui, entrelaça ses doigts dans les siens. Ils n’eurent pas besoin d’échanger un mot. D’un mouvement commun, ils s’envolèrent vers la Lune. Jamais Zec n’aurait cru pouvoir voler dans cette liberté totale, sans peur qu’on le voie. Il en rêvait depuis si longtemps. »


Troisième et dernière partie de La quête des livres-monde, Le livre du temps clôt cette épopée de manière convaincante. Si le second tome manquait franchement d'originalité et d'envolées épiques, Carina Rozenfeld renoue avec l'inspiration et un suspense millimétré, malgré une trame toujours linéaire et fortement prévisible. On apprécie toujours autant le style de cette auteure prometteuse qui joue aisément avec les codes sociétaux des adolescents et anime son histoire d'un romantisme affiché et noble. Zec, son personnage principal, incarne un chevalier des temps modernes avec une aspiration aux sentiments purs et virginaux qui prend le contre-pied des séries télévisées comme Skins ou Gossip girl où les héros se roulent dans une fange festive destructrice et décadente. Certes, notre monde s'abreuve de sang et de violence mais ce roman apporte une bouffée salvatrice apaisante en ne privilégiant aucunement un déversement inutile d'hémoglobine et de passages outrageusement violents.

L'écrivaine berce son lecteur en l'enveloppant dans une atmosphère câline. Toutefois, l'action gagne en intensité , surtout par rapport au second tome, et les deux cents vingt pages s'avalent aussi facilement qu'une gourmandise appréciée. On sourit devant la finesse d'une interprétation étonnante sur l'origine des lignes Nazca au Pérou, un « mystère » terrien enfin résolu grâce à l'imagination et l'intelligence de Carina Rozenfeld. Une impression mitigée s'invite inopportunément sur la fin vraiment trop « happy end » et légèrement dégoulinante de « bons » sentiments. C'est dommage car cela ternit la qualité globale de ce volume. On aurait aimé une petite noirceur dans un tableau final éclatant de lumière, un grain de sable inquiétant qui ouvrirait des perspectives sombres dans un futur plus ou moins proche, une mauvaise herbe « en devenir » pour saloper le « clap » de fin. Malheureusement, rien de tout cela, Carina Rozenfeld s'arc-boute uniquement sur une béatitude restrictive en développement potentiel de son univers accrocheur. On voyage entre preux idéaux, monstruosité sans états d'âme entrelacés de romantisme. La quête des Livres-monde diverge de la littérature vampirique contemporaine actuelle, trop abondante et souvent défaillante. Voici une autre vision de la littérature fantastique adressée aux jeunes lecteurs mais aussi aux grands.

La conclusion de

Le livre du temps clôt avantageusement cette trilogie qui gagnerait à être regroupée en un seul volume. L'action, les rebondissements moins convenus, une inspiration plus pétillante font de ce tome le meilleur de la série et ça tombe très bien après un second volume légèrement soporifique. C'est une belle quête pleine de bons sentiments et de romantisme, ça change des vampires, du sang et de la violence. Un p'tit bisou et on repart à l'aventure, ça vous tente ?

Que faut-il en retenir ?

  • Un bon volume.
  • Une bonne histoire.
  • Une belle écriture.
  • Une auteure intéressante.

Que faut-il oublier ?

  • Regrouper les 3 volumes en 1.
  • La fin trop "happy end".

Acheter Le livre du temps en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le livre du temps sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La quête des livres-monde

En savoir plus sur l'oeuvre La quête des livres-monde