75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Walking Dead - Le jeu de plateau
Walking Dead - Le jeu de plateau >

Critique du Jeu de société : Walking Dead - Le jeu de plateau

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 29 août 2012 à 1145

Une adaptation ratée...

Série de comics en vogue en ce moment, Walking Dead a connu une consécration pour le grand public grâce à la série télévisée qui en a été adaptée ; malgré les critiques virulentes des fans (parfois justifiées, parfois nettement moins), cela n'a pas empêché la licence de devenir particulièrement fructueuse et, comme cela se fait habituellement dans ce cas de figure, cela a entraîné la commercialisation d'un certain nombre de produits dérivés au rang desquels on compte aujourd'hui un jeu de plateau. Edité par Z-Man et Filosofia, The Walking Dead - Le jeu de plateau a été conçu par Keith Tralins et Brian David-Marshall, rompus à l'exercice grâce à leur (médiocre) adaptation en jeu de la série télévisée Lost, les disparus. Pour les joueurs que nous sommes, la sortie était attendue avec impatience, et ce dans la mesure où le thème de Walking Dead était particulièrement propice à une adaptation ludique.

Nous étions cependant bien conscient de l'épée de Damoclès suspendue au dessus de ce jeu ; on ne compte en effet plus le nombre d'adaptations de licence à succès ayant abouti à des produits de qualité très passable, et le risque de se retrouver avec un jeu sans grand intérêt était bel et bien important. Dans le cas de Walking Dead, le défi était d'autant plus difficile que la thématique des zombies se trouve déjà dans un certain nombre d'autres jeux possédant de grandes qualités ludiques (Off the dead, Zombies ou Zombie in my pocket pour ne citer que les plus réussis). Il fallait donc que cette adaptation évite deux écueils : d'une part être un jeu baclé sans grand intérêt, et d'autre part retranscrire l'esprit de la bande-dessinée pour ne pas ressembler à des produits similaires déjà édités. Mais au final, la constation est malheureusement sans appel : The Walking Dead - Le jeu de plateau est un ratage total.

En effet, Walking Dead - Le jeu de plateau n'est pas seulement un mauvais jeu de zombies, c'est aussi - et surtout ! - un mauvais jeu tout court. Pourtant, à première vue, les choses semblaient plutôt engageante. Le matériel de jeu est plutôt sympathique, sobre tout en retranscrivant bien l'univers visuel de la bande-dessinée (les illustrations de Charlie Adlard - inédites ou reprises des comics - posent clairement une ambiance bien identifiable). Les premières mécaniques de jeu décrites dans les règles, qui concernent le placement des zombies sur le plateau, s'avèrent plutôt bien pensées, permettant d'installer une difficulté qui va croissante avec les actions des joueurs (plus les personnages bougent, plus ils attirent de zombies sur le plateau de jeu), reprenant ce faisant certains éléments fort de l'oeuvre originale (avec le principe de Horde notamment). Mais passé ces bonnes premières impressions, on commence à sérieusement déchanter.

Ainsi, au delà de ce placement des pions zombies, rien ne rappelle réellement l'ambiance de la bande-dessinée. Certes, on joue avec les personnages principaux (qui, d'ailleurs, gardent leurs caractéristiques respectives grâce à des pouvoirs spéciaux qui leur sont propres), mais au final, il apparaît que passé leur nom et leur illustration, ils auraient pu être remplacé par n'importe quoi d'autre ; même idée en ce qui concerne les lieux : on retrouve les endroits importants visités par les personnages dans l'histoire, mais ceux-ci auraient pu être interchangeables avec d'autres sans aucun effort. L'ambiance bien particulière de Walking Dead n'est quant à elle absolument pas présente dans le jeu, le côté adulte, mature et quelque peu politiquement incorrect de l'oeuvre de Robert Kirkman ayant fait place à un jeu de zombies comme il en existe beaucoup d'autres... sauf qu'ici, les mécaniques de jeu s'avèrent ratées et ne présentent aucun intérêt.

C'est d'ailleurs là où les choses sont réellement catastrophiques, car dans Walking Dead - Le jeu de plateau absolument tout est résolu par le hasard, et, en dépit de choix de déplacement qui permettent de sélectionner les ressources que l'on va chercher, on s'aperçoit très vite que l'on ne peut absolument rien prévoir. Ainsi, lorsqu'un personnage s'arrête sur une case, il va tirer une carte rencontre présentant un défi qu'il doit réussir ; pour chacune sont associés deux effets : un réussite et un d'échec. Les conditions de victoire sont totalement disparates (certaines étant particulièrement faciles là où d'autres sont tout simplement infaisables) et les effets de réussites et d'échecs sont complètement imprévisibles (certaines réussites peuvent finalement amener à des échecs et vice-versa). Ainsi, on a constamment l'impression de parcourir le jeu sans avoir de contrôle sur quoi que ce soit, le vainqueur étant simplement le plus chanceux des joueurs.

Le soucis, finalement, n'est pas tant que tout soit régit par le hasard que le fait que Walking Dead - Le jeu de plateau ne sache s'adresser à aucun public en particulier. En effet, si les règles ne sont pas très compliquées, elles sont cependant suffisamment nombreuses pour réussir à rebuter les néophytes qui se lanceraient dans l'aventure ; les non-joueurs risquent ainsi d'être écrasés par le nombre de points à retenir, et pourraient jeter l'éponge avant même le premier jet de dés. Les plus expérimentés, quant à eux, ne verront pas l'intérêt d'avoir tant de mécaniques différentes alors même que l'on ne peut presque rien contrôler dès lors que la partie a commencé, et que les conditions de victoires sont très largement fluctuantes d'un lieu à l'autre. De fait, les parties s'avèrent trop longues vis à vis de l'intérêt suscité par le jeu (comptez entre quarante cinq minutes et une heure de jeu à six joueurs), l'ambiance étant affreusement quelconque, ni spécialement fun, ni vraiment stressante.

La conclusion de

Walking Dead - Le jeu de plateau est l'exemple type du produit fait à la va-vite pour surfer sur une licence à succès. Malgré quelques vraies bonnes idées dans les mécaniques utilisées, le jeu s'avère rapidement ennuyeux tant les participants n'ont aucune véritable prise sur le déroulé des parties. Tout étant ici résolu par le hasard, le vainqueur sera donc le plus chanceux de tous les joueurs, sans que de quelconques considérations de stratégie ou de tactique entrent en compte et permettent d'influencer le résultat final. A ce niveau là, mieux vaut jouer aux Petits Chevaux, les parties y sont plus courtes et les règles beaucoup plus légères...

Que faut-il en retenir ?

  • Le principe de placement des zombies,
  • Du beau matériel.

Que faut-il oublier ?

  • Le hasard décide de tout,
  • Aucune stratégie possible,
  • Des objectifs de victoire déséquilibrés,
  • Des parties pas très passionnantes,
  • Une ambiance mal retranscrite,
  • Ne s'adresse à aucun type de public.

Acheter Walking Dead - Le jeu de plateau en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Walking Dead - Le jeu de plateau sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Walking Dead

En savoir plus sur l'oeuvre Walking Dead