75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Vortex
Vortex >

Critique du Roman : Vortex

Avis critique rédigé par Manu B. le lundi 16 juillet 2012 à 2006

Conclusion au Spin

"Dernière fois, se dit Sandra Cole lorsqu'elle se réveilla dans la chaleur étouffante de son appartement. Ce serait la dernière fois qu'elle irait passer sa journée de travail en compagnie de prostituées décharnées, de drogués en début de manque qui suaient de tout leur corps, de menteurs invétérés et de petits délinquants. Ce serait la dernière fois car elle allait remettre sa démission..."

Quelques années avant que les Hypothétiques emportent Isaac et Turk, la vie sur Terre suit tranquillement son cours, protégée des rayons durs par la membrane, tandis que le soleil continue sa lente agonie. Sandra Cole est médecin psychologue et s'occupe, dans le centre de rétention hospitalier, d'aiguiller les arrivants selon leur état mental. Ce jour là, elle reçoit dans son bureau Orrin, un jeune vagabond à l'air perturbé mais inoffensif. Le plus curieux, c'est que le policier qui l'a amené insiste pour savoir ce qu'il va arriver à Orrin, et semble en savoir plus qu'il ne devrait. Selon ses dires, le jeune homme serait l'auteur de textes curieux qui remplissent plusieurs carnets. Les premiers mots sont: Je m'appelle Turk Findley et je vais vous raconter ce que j'ai vécu longtemps après la disparition de tout ce que j'aimais ou connaissais...

Après Axis, un volet charnière en fin de compte, Robert Charles Wilson devait finir une trilogie commencée par un grand succès littéraire et critique. Il ne devait pas décevoir un lectorat quelque peu échaudé par Axis.
Le pari est pratiquement réussi puisque ce dernier épisode ouvre des perspectives surprenantes, tout en respectant les schémas et les particularités de l'écrivain. Vortex, publié aux éd. Denoël coll. Lunes d'encre, est un roman Wilsonnien et différent à la fois. De quoi satisfaire ses détracteurs et ses fans.

On a souvent été déçu par les trilogies ou les sagas ayant un point commun avec la thématique de Spin, à savoir d'hypothétiques être pensants transcendés dont les restes physiques sont des machines intelligentes. Prenons l'exemple de L'Espace de la révélation qui n'a pas su clore avec brio une histoire et un univers fabuleux.
Vortex, s'il reprend certains des personnages d'Axis, en est pourtant très différent. Pas grand chose à voir avec Spin non plus. A la place, Robert Charles Wilson nous fait revivre une de ses multiples histoires qui mettent en parallèles deux perspectives. Les héros de chaque histoire poursuivent un but dont on ne sait quel en sera le dénominateur commun. A dix mille ans d'écart, à des milliers d'années lumières de distance, leur destin ne coïncide a priori pas.

On a même l'impression de poursuivre une histoire de Stephen Baxter dont les romans sont construits sur ce schéma. La différence vient probablement du fait que l'auteur canadien n'écrit pas de la hard science humaniste mais de la science fiction humaniste. Ses personnages, qu'on pourrait qualifier de communs, nous parlent. Le résultat nous touche forcément plus. Mais avec ce dénouement audacieux et presque vertigineux, son roman se situe un peu à part.

Malgré une recette et des ingrédients connus, il continue de surprendre son lectorat, signe que l'écrivain ne se contente pas de raconter toujours la même histoire. Il innove, pousse le concept un peu plus loin, se frotte à tous les genres. C'est le signe des grands.

La conclusion de

Vortex clôt le cycle de Spin d'une manière vertigineuse. Robert Charles Wilson nous embarque pour un long voyage vers le futur dans lequel de nombreuses questions trouveront une réponse; la moindre de ces interrogations concerne la nature des Hypothétiques.

Acheter Vortex en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vortex sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Spin

  • Voir la critique de Axis : Les mystères du Quatrième âge
    80

    Axis - Critique du roman par Nicolas W.

    Les mystères du Quatrième âge : Robert Charles Wilson nous avait offert mieux c'est un fait. Axis souffre de personnages principaux relativement ennuyeux et d'une…

  • Voir la critique de Spin : Lorsque les étoiles ont disparu...
    90

    Spin - Critique du roman par Nicolas W.

    Lorsque les étoiles ont disparu... : Avec Spin, Robert Charles Wilson livre un superbe roman. Mêlant une science-fiction intelligente à une plume sensible et à un huma…

  • Voir la critique de Axis : Equatoria (VO et VF)
    80

    Axis - Critique du roman par Manu B.

    Equatoria (VO et VF) : Au final, Axis ne déçoit pas. C'est même réussi pour une suite qui s'avère être une transition. Il faut donc le lire en tant que t…

  • Voir la critique de Spin : Spin
    85

    Spin - Critique du roman par Manu B.

    Spin : Spin est au final est vrai roman sur le désespoir d'un peuple face à son inéluctable destinée, plein d'humanité. R. C. Wilson vien…

En savoir plus sur l'oeuvre Spin