75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Shakespeare carduta
Shakespeare carduta >

Critique du Jeu de cartes : Shakespeare carduta

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 10 mars 2012 à 1122

L'éloge ne corrige pas le visage où la beauté manque.*

Cet extrait de la pièce de Shakespeare Le songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream) écrite entre 1594 et 1595 fait partie intégrante d'un jeu traditionnel japonais, le Hyakunin Isshu dont les origines remontent au 16ème siècle.

Il faut que l'auteur ait de l'esprit pour que l'oeuvre en ait.*

Shakespeare Carduta comporte deux sets différents, autonomes et indépendants l'un de l'autre, Comedy set et Tragedy set. Chaque boîte de petit format renferme 24 cartes Citation (en anglais) et 24 cartes Illustration magnifiquement réalisée par l'artiste Enara Uribarren. Les cartes Citation présente une citation extraite d'une œuvre de Shakespeare, dont la première moitié est en caractères grisés et la seconde en gras. Cette seconde moitié se retrouve sur la partie supérieure des cartes Illustration. Il faut saluer la qualité des cartes Illustration avec un glaçage du plus bel effet.

L'amour ne se voit pas avec les yeux, mais avec l'âme...*

Le principe du jeu repose sur un principe très simple. Une personne lit à haute voix la première moitié d'une citation, dans le cas présent tirée de l’œuvre de Shakespeare, et les joueurs doivent repérer parmi les cartes illustrées la seconde partie et la désigner le plus rapidement. S'il s'agit de la bonne réponse, le joueur gagne la carte.

Quand toutes les cartes Citation ont été lues, on compte les cartes Illustration remportées, celui qui en possède le plus gagne la partie.

Être ou ne pas être, là est la question.*

Shakespeare Carduta possède un défaut insurmontable pour un public familial francophone, l'utilisation de l'anglais. Si les joueurs ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare parfaitement, le jeu devient injouable et sans intérêt. C'est vraiment dommage qu'aucun éditeur ne se soit penché encore sur une adaptation française de ce jeu traditionnel japonais. C'est une source inépuisable pour initier en douceur un très large public à la lecture, à la connaissance des œuvres littéraires marquantes de son pays ou étrangères.

De plus, l'apport des illustrations apportent de la magie, atténue le côté éducatif et pédagogique de l'ensemble. On se transporte vers des univers imaginaires remplis d'elfes ou de personnages fantastiques qui démocratisent subtilement une écriture devenue obsolète et ampoulée. On se réhabitue à la richesse d'une langue, on découvre des expressions désuètes, charmantes et vivifiantes culturellement. Malheureusement, un effort de traduction indispensable sera une étape obligée si vous souhaitez partager ce moment ludique et culturelle avec vos enfants ou votre groupe de joueurs.

Même si les règles sont loin d'être originales, Shakespeare carduta réussit à allier avec brio deux mots antinomiques, jeu et éducation. Vivement une adaptation française !


La conclusion de

Shakespeare carduta est un jeu génial mais malheureusement injouable car il comporte du texte en anglais du 16ème siècle qui utilisent des citations de Shakespeare. Donc, pour partager cet expérience, une traduction en français des cartes sera une étape obligatoire. Une fois ce travail effectué, Shakespeare carduta parvient à réconcilier l'éducation, l'apprentissage et la gratuité, la liberté de jouer, une performance remarquable. Par contre, la durée de vie semble excessivement faible et le renouvellement presque inexistant, seulement 24 citations par boîte ! Ce sont deux énormes défauts insurmontables pour espérer de bonnes ventes commerciales en France. "Juger autrui, c'est se juger."

Que faut-il en retenir ?

  • Jeu éducatif et ludique.
  • Belle façon d'initier à la littérature classique.
  • Règles simples.
  • Illustrations magnifiques.

Que faut-il oublier ?

  • En anglais.
  • Durée de vie trop courte.

Acheter Shakespeare carduta en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Shakespeare carduta sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+