75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Gang de castors
Gang de castors >

Critique du Jeu de cartes : Gang de castors

Avis critique rédigé par Amaury L. le jeudi 8 décembre 2011 à 0946

Les castors mettent la pagaille...

Ces coquins rongeurs bâtisseurs tentent d'ériger un nouveau barrage sur la rivière tumultueuse. Mais des rats chenapans s'amusent à saboter l'édifice en cours de construction. C'est la lutte finale, qui va l'emporter ?

Des castors avec des dents métalliques...

Gang de castors appartient à la sympathique famille des boîtes en métal de l'éditeur français Gigamic. Le jeu contient comme habituellement des cartes, soixante-six exactement, et un bloc des score. Les illustrations rigolotes attestent de la possibilité de toucher un public familial et invitent à s'asseoir autour d'une table pour connaître les facéties de cette bande de castors.

La jolie boîte en métal.

Un gang sans trop de règles...

Le but du jeu est de construire un barrage constitué de quatre cartes dont la somme devra être la moins élevée de tous les participants. On joue une manche par joueur présent.

En début de manche, chaque rongeur à deux pattes reçoit quatre cartes face cachées et les place en une rangée devant lui. Il regarde, secrètement, uniquement les deux cartes aux extrémités.

A son tour, le joueur pioche la première carte de la pile (face cachée) ou la première carte de la défausse (face visible). Ensuite, il choisit de la garder et l'échange contre une de ses quatre cartes (au choix du joueur) OU la rejette immédiatement face visible sur la pile de défausse.

La manche se termine quand un joueur tape sur la table en criant « dernier tour ». Tous les autres participants (sauf celui qui a tapé) ont encore une action à réaliser.

On retourne les cartes de chaque joueur et on additionne les valeurs des cartes (entre zéro et neuf). On note sur le calepin et à la fin de la partie, le joueur avec le moins de points l'emporte.

Il existe trois cartes Action spéciale, échanger une carte avec un autre joueur, regarder une de ses quatre cartes et piocher.

Les trois cartes spéciales du jeu.

Quand rongeurs riment avec bonne humeur...

Gang de castors a connu plusieurs éditions dont la première date de 1997 sous le nom de Rat-a-Tat Cat, puis en 2002 sous Biberbande. Cette réédition dans une boîte métallique de couleur jaune offre à nos regards un objet du plus bel effet. En quelques minutes, les règles sont déchiffrées facilement et cela autorise une mise en route rapide, idéale pour le public visé, plutôt familial.

Exemple de début de partie à 4 joueurs.

Gang de castors s'appuie sur des mécanismes simples, la pioche de cartes, un soupçon de bluff et une part importante de hasard. Ce petit jeu sans prétention essaie d'apporter un maximum de plaisir en générant intrinsèquement une bonne humeur communicative et une prise de tête minimale. On ne cherche pas réellement à adopter une stratégie gagnante, mais simplement prendre du plaisir avec ses enfants ou ses amis autour d'un jeu de cartes accessible, où les manches s'enchaînent sans lassitude sur un rythme toujours soutenu. On ne s'ennuie pas un seul instant malgré la simplicité des mécanismes proposés. On s'amuse de ses infortunes, on apprécie une main chanceuse qui permet de désarçonner ses concurrents en précipitant la fin de la manche. On regarde avec malice l'air regard désappointé de ses adversaires pris de court. En quelques mots on passe un excellent moment rempli de convivialité.

Castors et rats ne font pas bon ménage.

La conclusion de

Gang de castors est un concentré de bonne humeur avec lequel le seul objectif demeure de passer un bon moment entre amis ou avec ses enfants. Même si le hasard joue un rôle prépondérant dans la victoire, cela n'engendre pas une quelconque frustration chez joueur puisque le moteur essentiel du jeu, c'est simplement de s'amuser sans se triturer les neurones. Un gang qui fait bang !

Que faut-il en retenir ?

  • Amusant.
  • Rapide.
  • Familial.

Que faut-il oublier ?

  • Très hasardeux.
  • Un peu frustrant parfois.

Acheter Gang de castors en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Gang de castors sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+