75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Blood ninja II #2 [2011], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 27 novembre 2011 à 17h36

La vengeance du sang

"Il faisait nuit. Il fallait toujours qu'il fasse nuit.
L'aveugle effleurait des doigts le mur de bois de l'entrepôt pour rejoindre la porte. Il sentait la mer, maintenant. Une odeur pénétrante d'algues et d'eau salée flottait partout autour de lui, comme si l'océan prenait possession même de l'air. Il pleuvait à verse et l'aveugle entendait les gouttes crépiter sur l'eau à sa gauche..."


Après la mort de Shusaku, son sauveur et son mentor, lors de la bataille qui l'a opposé à Sire Oda, Taro est retourné à la montagne des ninjas en compagnie de Hana, la fille renégate de ce dernier. Il n'a toujours pas de nouvelles de sa mère et commence à s'inquiéter. Lorsqu'il reçoit enfin un message, il part en compagnie de Hana et son fidèle ami Hiro vers la montagne des moines Tendaï. Il sait pourtant que c'est un piège...

Suite de Blood ninja, ce second volet d'une trilogie décrit les aventures de Taro et de ce japon imaginaire où les ninjas sont en fait des vampires. Il est publié aux éd. Gallimard coll. Jeunesse.

Après la (bonne) surprise du premier roman et l'idée originale d'associer vampires et ninjas dans un Japon médiéval, on n'attendait de ce deuxième volet peut-être pas de un changement radical de ton ou de style mais une certaine forme de maturité. Le contrat est à moitié rempli dans Blood ninja II. Le personnage principal Taro a certes gagné en assurance et les évènements qui ont submergé sa vie ces derniers mois en ont fait un vaillant jeune homme. La légende qui lui colle à la peau raconte qu'il sera le nouveau shogun mais le chemin est encore bien long. Il est amusant de lire que sur le champ de bataille il soit devenu un combattant émérite mais que sur le plan des émotions, il ne soit encore pas tout à fait sec derrière les oreilles.
Evidemment, c'est un roman jeunesse, et on peut comprendre que l'auteur s'attarde sur l'amourette naissante entre Taro et Hana, mais les ficelles sont un peu grossières et le (jeune) lecteur d'aujourd'hui ne sera pas dupe.

Ce petit défaut ne serait pas gênant si ce roman n’était pas aussi  un peu longuet par moment. Après tout, si l'on simplifie à l'extrême, Taro va à la montagne des moines, il revient dans son village natal, retourne à la montagne et joue les Orphée. On n'en dira pas plus ici pour ne pas spoiler mais le chemin semble bien long. Et pourtant, Nick Lake réserve pour l'histoire quelques surprises: une bonne et de très mauvaises.

La conclusion de à propos du Roman : Blood ninja II #2 [2011]

Manu B.
60

Après le prometteur Blood ninja, Blood ninja II est un peu décevant. Nick Lake parvient moins facilement à divertir le lecteur du fait de nombreuses digressions relatives à la culture médiévale nippone que seuls les spécialistes seront aptes à apprécier ou non.

Acheter le Roman Blood ninja II en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood ninja II sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood ninja

  • Voir la critique de Blood ninja : Vampires et Ninjas
    75

    Blood ninja Critique du roman par Manu B.

    Vampires et Ninjas : Passée l'idée originale d'associer vampires et ninjas, ce roman s'inscrit dans les canons habituels des romans d'initiation où le …
    Temps de lecture : 3 mn 14