75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Delta Green 2ème édition >

Critique du Jeu de rôle : Delta Green 2ème édition

Avis critique rédigé par Vincent L. le samedi 23 juillet 2011 à 11:06

Un cadre de campagne incontournable...

En France, Delta Green 1ère édition fut traduit et distribué par les Editions Descartes en 1999, à l'époque où l'éditeur commencer à connaître de grosses difficultés financières. Malgré un certain succès, le livre n'eut donc pas de suivi dans la langue de Molière, condamnant les fans à se procurer les autres ouvrages complétant la gamme en version originale. Avec la ressortie de ce "livre de base", c'est l'ensemble des parutions que les Editions Sans-Détour s'apprêtent à faire paraître en français, à savoir Delta Green proprement dit, Countdown et Eyes Only, ses deux suppléments d'origine, mais également le plus récent Target of Opportunity. Pour les fans de la première heure, c'est donc l'occasion de se procurer l'ensemble du décor de campagne, pour ceux qui n'auraient jamais plongé dans les théories conspirationnistes de Delta Green, c'est l'opportunité de découvrir une autre manière de jouer (et de faire jouer) à L'appel de Cthulhu.

Remettons les choses dans leur contexte. Avant Delta Green, les années 90 étaient, pour L'Appel de Cthulhu, une époque profondément marquée par les parutions de suppléments tout à fait médiocres (les plus vieux se souviendront encore avec dégoût des piètres publications que furent Cthulhu 90 ou Les astres sont propices, proposant de bêtes catalogues de matériels et des scénarios plus qu'oubliables). Delta Green fut le fruit d'un excellent travail destiné à mixer les ingrédients classiques de la mythologie lovecraftienne avec tout ce qui pouvait faire le charme et l'efficacité de la série X-Files (qui était, à l'époque - et à juste titre - le maître-étalon des séries télévisées, connaissant un succès public et critique considérable). Le résultat fut, au delà de toutes les espérances, une petite révolution, de ce type de supplément qui marque d'une pierre blanche la vie d'un jeu et pour lesquels il y a "un avant et un après".

En récupérant tous les éléments de folklore américain (les OVNI, les petits gris, etc.), ainsi que les ingrédients télévisuels et cinématographiques à la mode à l'époque (les Men in Black, les rivalités entre agences gouvernementales, les théories du complot, etc.), les concepteurs de Pagan Publishing ont réussi à créer un cadre de campagne parvenant à mélanger efficacement tous les éléments classiques de L'Appel de Cthulhu (sectes, sociétés secrètes, horreurs tapies dans l'ombre et étoiles qui vont devenir propices, entre autres...) avec le cahier des charges implicitement définit par X-Files (les conspirations, le gouvernement qui cache quelque chose,...), pour aboutir à une trame principale aussi riche que solide, s'inscrivant dans une histoire globale faite de secrets d'Etat et d'une sombre conspiration cosmique pesant sur l'humanité. Le tout est impeccablement pensé, cohérent et passionnant à lire de bout en bout.

D'un point de vue strictement ludique, la grande force de Delta Green, par rapport aux publications précédentes, fut de transformer le background de L'Appel de Cthulhu en un véritable cadre de campagne. Là où le jeu de base, dans sa formule classique "années 20", se joue majoritairement en one-shot, Delta Green permet de mettre en place des scénarios suivis et cohérents, et l'on voit assez facilement à la lecture du livre comment intégrer les divers éléments du fil rouge dans une campagne de grande échelle. Le fait que les personnages appartiennent à une agence gouvernementale permet aux joueurs de ne plus seulement être "l'investigateur isolé face à la grande menace cosmique", mais d'avoir un véritable poids pour combattre les diverses menaces qui pèsent contre l'humanité (notamment dans ses facultés à mobiliser des agents ou des soldats, et à se servir de sa hiérarchie pour obtenir du soutien).

Entre la révélation du Grand Projet, la description des antagonistes et celle des agences gouvernementales, le livre s'appuie sur un background particulièrement complet. Mais cela ne se limite pas à ça. En effet, sur ses trois cent vingt-cinq pages, Delta Green s'offre le luxe de proposer plus de soixante-dix pages de scénarios bien ficelés. Les deux premiers (Marionnettes et Ombres Chinoises et Convergence) sont des "petits" scénarios d'introduction à l'univers de Delta Green, efficaces, mais sans véritable originalité ; ils sont suivi de la mini-campagne New Age, divisée en trois parties, qui s'avère idéale pour plonger les joueurs dans l'ambiance de ce décor de campagne, et leur donner suffisamment de réponses pour leur donner envie de continuer sans leur révéler l'ensemble de la mega-conspiration qui sert de fondation à Delta Green. Au final, le livre est une boite à outil très complète, ne souffrant d'aucune fausse note dans son contenu.

Techniquement, Delta Green se joue avec le système de jeu de L'appel de Cthulhu. Les mécaniques, simples et bien pensées, ont donc d'ores et déjà fait leurs preuves au travers des nombreuses éditions qu'a pu connaître le jeu. Dans ce contexte, par rapport aux années 20, la survie des personnages - donc le jeu en campagne - sera facilitée par les progrès de la médecine, ainsi que par quelques artifices limitant les pertes de santé mentales (merci les Petits Gris !). Cette seconde édition de Delta Green - à l'instar de son prédécesseur - n'est cependant pas un ouvrage indépendant, et nécessite obligatoirement de posséder le livre de base de L'appel de Cthulhu ; tel quel, ce "supplément" se contente uniquement d'ajouter quelques points de règles relatifs à la création de personnage (douze pages sur l'ensemble), afin que les investigateurs soient correctement intégrés à leur époque, ainsi qu'à leur agence de rattachement.

Par rapport à la version des Editions Descartes, cette nouvelle édition n'apporte pour ainsi dire pas grand chose. Certes, les Editions Sans Détour ont fait évoluer la storyline jusqu'à 2011, mais cela s'avère sur l'ensemble beaucoup trop léger pour que cela soit pleinement intéressant. En effet, Delta Green est un décor de campagne totalement intégré dans son époque, c'est à dire les années 90 ; au final, s'être contenté de prolonger la chronologie sans avoir touché aux diverses organisations (leur but, leur fonctionnement, etc.) n'a pas grand sens. Il faut donc se rendre à l'évidence : Delta Green n'est plus un jeu contemporain, il reste un décor de campagne ancré dans les années 90 ; ce n'est pas en soit un défaut, mais il est tout de même probable que ce background parlera bien plus à celles et ceux de la "génération X-Files", qui en saisiront plus facilement les références et l'ambiance générale.

Reste, pour le possesseur de la version de 1999, que le lifting subit par l'ouvrage est on ne peu plus appréciable. Le savoir faire des Editions Sans-Détour est présent à chaque page : maquette claire, aérée, lecture agréable. Si certaines illustrations ont été conservées, on se régalera avec les ajouts de photos, notamment pour l'ensemble des PNJ (chacun d'eux possède désormais sa photo). Le mix des deux donne au livre un certain caractère, qui rend sa lecture d'autant plus agréable. Quant à la traduction, elle est peu ou prou identique à celle des Editions Descartes. Au final, si le livre n'a qu'un intérêt limité pour les possesseurs de la première édition (autre que l'aspect collection, pour lequel il est réellement réussi), il trouvera toute son utilité pour les nouveaux joueurs - ou ceux qui n'avaient pas acquis la première édition - et permettra, et c'est bien plus intéressant, de voir arriver en français le reste de la gamme.

95

Delta Green n'est pas un cadre de campagne culte pour rien ! Dans la longue lignée des suppléments parus pour L'Appel de Cthulhu, il y a eu un avant et un après ; d'ailleurs, quinze ans plus tard, le livre conserve toute sa force et toute sa richesse, preuve qu'il ne s'agissait pas tant d'un effet de mode que d'une vraie grande réussite. Cette nouvelle édition permet à Delta Green de subir un lifting appréciable, et d'être réédité (enfin !) dans un format agréable et pratique. Sur le fond, malgré une petite mise à jour de la chronologie, rien de fondamentalement nouveau n'a été ajouté. Les possesseurs de l'édition Descartes pourront donc trouver l'achat superflu, les autres, en revanche, devraient se ruer dessus, car Delta Green est une pure tuerie !!!

Critique de publiée le 23 juillet 2011.

Que faut-il en retenir ?

  • Un décor de campagne riche,
  • Un fil rouge très bien conçu,
  • Réinvente les thématiques du jeu,
  • Permet le jeu en campagne,
  • Un livre bourré de matériel,
  • Esthétiquement de toute beauté.

Que faut-il oublier ?

  • Mise à jour du background light.

Acheter Delta Green 2ème édition en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Delta Green 2ème édition sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu