75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du recueil de nouvelles : Histoires sanglantes [2011], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 25 mai 2011 à 15h50

Histoires sanglantes/ Bloody tales (VO et VF)

"La neige tombait encore en abondance quand Orrin Bosworth, qui cultivait les terres au sud de Lonetop, arriva dans son traîneau à la porte de Saul Rutledge. Il eut la surprise de découvrir devant lui deux autres traîneaux, d'où descendirent deux silhouettes emmitouflées. De plus en plus étonné, Bosworth reconnut le diacre Hibben, de North Ashmore, et Sylvestre Brand, le veuf de la vieille ferme de Bearcliff sur la route de Lonetop..."

Edith Wharton et Howard Phillips Lovecraft ont récemment été réédités aux éd. Gallimard dans la coll. Folio 2€ (L'abomination de Dunwich et deux nouvelles du recueil Grain de grenadele miroir et Miss Mary Pask). Ils sont cette fois-ci associés à Fredric Brown pour composer un recueil dans la coll. Folio Bilingue.

On ne recommandera jamais assez cette collection qui permet aux lecteurs débutant dans la langue de Shakespeare d'aborder leurs premiers textes sans s'armer du dictionnaire.
Tout dépend du niveau mais ici, en l'occurrence, avec la première nouvelle, ensorcelé, malgré quelques termes anglais peu usités aujourd'hui, la lecture s'avère assez facile. C'est moins le cas avec la maison maudite, où le style descriptif de l'auteur et le vocabulaire plus pointu rend la lecture plus décousue. Mais en disposant de la traduction sur la page en vis à vis, cela permettra de palier aux interrogations. Howard Phillips Lovecraft n'est pas un auteur très accessible. Le dernier texte, du sang!,  est relativement court et ne posera pas trop de problème.

C'est une histoire classique de mort vivante que décrit Edith Wharton dans sa nouvelle parue en 1925. Evidemment, l'auteur est connu pour romancer ses récits a priori macabres pour y intégrer des histoires d'amour. Amateurs de frissons, passez au texte suivant, datant de 1928. Celui-ci est l'un des plus grandes histoires de maisons hantées jamais écrites. C'est l'histoire d'une maison héritée de génération en génération qui a décimé un nombre incroyable de personnes y ayant vécu. Comme souvent chez Howard Phillips Lovecraft, on est envouté par son écriture et il nous emmène jusqu'à l'horreur dans un paroxysme captivant.
Le dernier texte de Fredric Brown est très court. C'est l'histoire d'un couple de vampires qui voyagent dans un futur lointain où ils espèrent que l'idée même de vampire soit oubliée pour agir en toute impunité. La chute est imparable.

La conclusion de à propos du Recueil de nouvelles : Histoires sanglantes [2011]

Manu B.
80

Mis à part un premier texte un peu faible, les deux autres textes de ce recueil sont d'excellente facture. Voilà une lecture recommandable à lire dans les deux langues.

Acheter le Recueil de nouvelles Histoires sanglantes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Histoires sanglantes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+