75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : S.O.S. Octopus
S.O.S. Octopus >

Critique du Jeu de société : S.O.S. Octopus

Avis critique rédigé par Amaury L. le vendredi 29 avril 2011 à 1551

Papa, au secours !

Un jour comme un autre, en plein océan, des marins pêcheurs relèvent leurs filets tentaculaires et récoltent le fruit de leur difficile labeur. Un homme aperçoit, coincée dans les mailles d'un filet, une petite pieuvre rouge qui agite frénétiquement ses long bras ondulant comme des vagues. De son bec, des sons stridents martyrisent les tympans de notre spectateur involontaire. Soudain, un bouillonnement d'écumes inexplicable naît à quelques encablures du navire. Un redoutable céphalopode en colère abat avec force ses prodigieux tentacules contre le bateau qui tangue dangereusement. La fuite apparaît impossible...

Tentacules en boîte...

SOS Octopus propose un matériel convenable, une tradition respectable maintenue par l'éditeur québécois, Filosofia. La boîte de jeu sert de plateau de jeu qui se décompose en quatre cases spacieuses représentant un océan. On découvre de nombreux pions cartonnés (Nourriture, Animaux marins, Hublots), un navire (coque plus sa voile), un récif sur lequel on entrepose les jetons Animaux marins faces visibles en quatre piles, une petite pieuvre rouge qui répond au doux nom de Octave, son papa Octopus et son tentacule « balancier ». La réalisation demeure impeccable, toujours professionnelle et consciencieuse.

Attention au tentacule !

Un tentacule bien dans sa peau...

En tant que marins, la pêche d'animaux marins devient l'élément indispensable pour gagner la partie. Tous les joueurs, à leur tour, utilisent le bateau commun pour progresser sur les quatre cases du parcours. Sur celles-ci sont disposées des pions Hublot qui possèdent des dessins d'animaux identiques à ceux qui se trouvent sur le récif. A son tour, après avoir avancé le navire d'une ou deux cases, on retourne un pion Hublot. On vérifie si l'animal révélé correspond à un des quatre visibles sur le récif. Si oui, on s'empare de celui-ci autrement le joueur termine immédiatement son tour.

Oh, mon bateau...

Il existe un jeton Octave qui fait avancer ce dernier d'une case. Si jamais, Octave termine son déplacement sur la même case que le bateau, il appelle son papa à l'aide. Le joueur à gauche se saisit du tentacule « balancier » d'Octopus et l'actionne en décrivant un large arc de cercle (on ne vise pas directement le navire). Si le bateau est renversé, le joueur donne une nourriture (trois au départ) s'il le peut sinon il est éliminé. La partie s'arrête quand un pêcheur obtient son huitième animal (à deux joueurs), septième (à trois), sixième (à quatre).

Moi, c'est Octave !

Octopus versus players...

SOS Octopus a reçu le prix du jeu de l'année, catégorie enfant, en Allemagne en 2010 sous le nom de Kraken alarm. La base mécanique s'appuie sur un principe classique de mémorisation des jetons placés face cachée sur le plateau. L'auteur Olivier Igelhaut bonifie son jeu de mémoire en ajoutant quelques astuces habiles. Le jeton Hublot « Vague » pousse sur la prochaine case le bateau. Avec de la concentration et aussi une mémoire non vacillante, il s'avère possible de programmer les déplacements d'Octave à son avantage et de retourner les jetons animaux visibles sur le récif. Une originalité et une maîtrise appréciables découlent de ces enrichissements bienvenus.

Le récif avec des beaux animaux à pêcher...

Toutefois, le point fort de SOS Octopus se présente sous l'apparence faussement innocente d'un pendule qui représente un tentacule. Quand Octave arrive sur la même case que le navire, Octopus rentre en scène. Un adversaire lance cet étrange tentacule en accomplissant obligatoirement un arc de cercle et on suit avec attention les oscillations imprévisibles de cet objet incongru. Les rires accompagnent chaque choc fatal qui fait flancher sur le côté le navire en détresse, avec la surprise parfois d'un retournement vertical inattendu suite à une seconde collision. Le suspense s'installe jusqu'à l'arrêt total de ce gadget ludique qui génère une ambiance survoltée chez les enfants. Évidemment, une coordination précise de son geste ne garantit aucunement la réussite de faire basculer le navire, le sort décide de l'avenir proche du capitaine et de son vaisseau. Si le navire est renversé, le joueur actif se déleste d'une nourriture, le rapprochant d'une élimination précoce de la partie. On remarque, sauf si on opte pour une partie longue, que cette éventualité survient rarement. Cette perte est un artifice habile pour insuffler une pression supplémentaire, un ressort ludique accrocheur. SOS Octopus séduit les enfants et ils en redemandent.

Fais attention à mon bateau Octopus !!

La conclusion de

SOS Octopus est un jeu basé sur la mémoire et l'emploi d'un gadget amusant qui comble de bonheur les enfants âgés de cinq ans ou plus. Ils adorent utiliser ce pendule et éclatent de rires à chaque rencontre avec l'infortuné navire qui vacille sous les coups multiples de ce tentacule particulier. SOS Octopus vient de recevoir le prix du jeu de l'année en Allemagne dans la catégorie enfant et lorsqu'on observe les traits souriants et ravis des plus jeunes, cette récompense se justifie pleinement. Un Octopus avec un tentacule canon !

Que faut-il en retenir ?

  • Memory original.
  • Gadget amusant.
  • Les enfants en redemandent.

Que faut-il oublier ?

  • Pour enfants uniquement.

Acheter S.O.S. Octopus en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de S.O.S. Octopus sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+