75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Algernon, Charlie et moi >

Critique du Livre : Algernon, Charlie et moi

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 5 avril 2011 à 11:15

Algernon et Charlie, trente ans plus tard

"Je n'aurais jamais cru que cela pourrait m'arriver.
Quand j'étais très jeune, et très myope - avec une vision de 20/400, tout était trouble sans lunettes-, je pensais que je finirais par devenir aveugle. En conséquence, je m'y étais préparé. Je rangeais tout avec soin: une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Je me bandais les yeux pour m'entraîner à retrouver des objets sans les voir, et j'étais fier de pouvoir atteindre rapidement n'importe quoi dans le noir..."


Daniel Keyes est l'auteur de la célébrissime nouvelle des fleurs pour Algernon, publiée en 1959 par the Magazine of Fantasy & Science Fiction et qui a gagné le Prix Hugo. Elle a été ensuite déclinée en roman (Des fleurs pour Algernon) qui a remporté cette fois-ci le Prix Nebula en 1966, puis adapté au cinéma (Charly dont l'acteur principal, Cliff Robertson, a remporté l'oscar du meilleur acteur en 1968), au théâtre et en comédie musicale. Bref, un succès considérable. Mais quelle est la genèse de ce texte ? C'est ce qu'il relate dans son autobiographie Algernon, Charlie et moi, publiée aux éd. J'ai lu coll. Nouveau Millénaire. Un livre où il nous explique comment sont nés Charlie et Algernon.

Ce texte relate l'histoire de Charlie, mais pas seulement; c'est aussi l'histoire de Daniel Keyes dont des fleurs pour Algernon a hanté une grande partie de sa vie.
Tout commence à Brooklyn où l'auteur est né et a vécu jusqu'à l'âge de 17 ans, toutes ces années passées à essayer de joindre les deux bouts pour gagner quelques pennies. Les petits boulots, les trucs pour assister aux spectacles en entrant aux entractes. Sa vie à ce moment, c'est aussi la volonté d'embrasser la carrière de médecin pour plaire à ses parents, et surtout cette envie de raconter des histoires. Car plus qu'un écrivain, Daniel Keyes est un conteur.
Il écrit aussi comment il est venu à lâcher sa vocation pour s'embarquer dans la marine puis d'y revenir en passant par l'édition et le professorat.
Mises bout à bout, ses expériences vont l'enrichir d'images et de situation qui auront une place dans le texte qui l'a rendu célèbre. L'histoire de Charlie et d'Algernon tiennent aussi de choix aléatoires ou inflexibles, notamment lors de la première publication de la nouvelle.
Faut-il sacrifier l'âme d'un texte pour le faire éditer ? Telle est aussi la question que pose le livre.

A l'instar de la nouvelle et du roman, ce texte est touchant, sans jamais basculer dans le mélo ou le pathos. C'est raconté en toute sincérité et en toute simplicité; sans esbroufe, sans prétention. Ce livre intéressera beaucoup de lecteurs, pour son témoignage d'une époque éditoriale ou d'une époque tout court, pour la description du processus créatif. Une idée peut mettre dix ans à germer, parfois beaucoup plus longtemps.

Le livre s'achève avec la reproduction de la nouvelle des fleurs pour Algernon, qui possède peut-être encore plus de force que le roman.

80

Il est rare que l'on voie l'envers du décor de l'écrivain. Daniel Keyes est l'auteur d'un grand livre, d'une grande nouvelle. On découvre avec Algernon, Charlie et moi que c'est un grand monsieur tout court. Une lecture indispensable.

Critique de publiée le 5 avril 2011.

Acheter Algernon, Charlie et moi en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Algernon, Charlie et moi sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !