75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : L'Enfant piégé
L'Enfant piégé >

Critique de la Bande Dessinée : L'Enfant piégé

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 20 février 2011 à 1947

Le troisième chapitre des aventures de Zarla

Zarla est une petite fille intrépide, naïve et courageuse qui a déjà à plusieurs reprises dû affronter de terribles brigands afin de vouloir faire honneur à ses parents qu’elle pense, à tort, décédés. Ce que Zarla ignore aussi, c'est que le plus souvent, elle doit sa survie à son chien Hydromel qui, régulièrement, l'aide grâce à sa faculté de se transformer en redoutable guerrier. Lors de sa dernière aventure, Zarla a découvert que son père et sa mère disparus étaient en vie et que depuis tout ce temps, son grand-père ainsi que Garla sa nourrice lui avait mentie. Dans ce troisième tome, la jeune fille décide de partir à leur recherche. Pour commencer, elle porte ses investigations vers la ville de Marstuf, lieu interdit aux Dragons-Bulls. Zarla devra donc pénétrer dans la cité sans Hydromel et donc sans protection...

Quand bien même l'histoire créée par Jean-Louis Janssens rentre dans la catégorie de l'héroïc fantasy (genre prolifique depuis le succès du seigneur des anneaux) et qu’elle soit orientée « tout public (elle ne bénéficie pas d'intrigues complexes ou encore des sous thématiques donnant à réfléchir), il faut avouer qu’elle se lit avec une telle facilité et surtout un tel plaisir qu'il serait difficile d’en tenir rigueur au scénariste. Après trois tomes, Zarla continue à nous faire passer un très bon moment de lecture. En conséquence, on peut se demander comment avec une histoire aussi basique le scénariste arrive toujours autant nous captiver. Cela tient peut-être à peu de chose, mais qui sont essentielles et loin d'être évidentes à mettre en place. Tout d'abord, il se dégage une grande aura de sympathie envers les personnages, on les apprécie et on aime suivre leur aventure. Ensuite, jusqu'à maintenant Jean-Louis Janssens évite de se répéter et fait évoluer constamment ses mêmes protagonistes. Puis, enfin, malgré son statut d'œuvre pour la jeunesse, des enjeux dramatiques sont bien présents. Par 'exemple, ce troisième tome nous dévoile un peu plus du passé de Garda, la nourrice de Zarla, et ce dernier est très loin d'être des plus heureux. Attendez-vous à être surpris.

Zarla tome 3

Mais Zarla, c'est aussi le dessin de Guilhem qui, derrière des aspects de traitement qui pourraient sembler comme des plus classiques, arrive à donner une très forte personnalité à ses personnages. Les décors sont loin d'être nombreux et impressionnants, le trait de dessinateur semble se situer dans la lignée de la bande dessinée franco-belge, pourtant les expressions sont communicatives et, en quelques coups de crayon, Guilhem parvient à introduire des personnages charismatiques, à l'instar d’Anantha sur ce troisième tome. On n’oubliera pas de dire que la lecture est fluide, l'action se suit sans errement, ce qui indéniablement renforce l'attrait qu'on peut avoir pour cette bande dessinée.

La conclusion de

Certes, Zarla est une série qui ne fait guère preuve d'ambition, mais derrière cette légèreté se dissimule une œuvre pleine d'aventure, d'humour de tragédie et de surprises. De plus, si l’on considère le prix très attractif de la série en rapport à sa qualité, on est très loin d'y voir ici tromperie. Zarla est incontestablement une série que l'on aime suivre, et on espère que les auteurs continueront dans ce sens. Sans oublier que cet album réserve un certain nombre de révélations.

Que faut-il en retenir ?

  • Une série simple est efficace,
  • Une aventure très plaisante et pleine de petites surprises,
  • Zarla est un personnage drôle,
  • Un prix plutôt raisonnable.

Que faut-il oublier ?

  • Pas de sous-thématiques qui donneraient trop à réfléchir.

Acheter L'Enfant piégé en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Enfant piégé sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Zarla

En savoir plus sur l'oeuvre Zarla