75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Peter Schlemihl, par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 19 février 2011 à 09h11

Et vendre son ombre au diable

"Après une traversée heureuse, mais que je trouvai très fatigante, nous atteignîmes enfin le port. Dès que le canot m'eut mis à terre, je me chargeai moi-même de mon petit bagage et, me frayant un chemin à travers la foule grouillante, j'entrai dans la première maison de modeste apparence où je vis pendre une enseigne..."

Peter Schlemihl, lors de sa venue chez Thomas John en vue d'entrer à son service, croise le chemin d'un homme en gris. La conversation s'engage au cours de laquelle, l'homme singulier sort de la poche de son manteau des objets trop gros pour tout cela soit réel. L'homme en gris lui propose le marché suivant: une bourse d'or inépuisable en échange de l'ombre de Peter Schlemihl. Pour ce dernier qui n'avait pas un sou, l'affaire ne semble pas lui être défavorable. Après tout, a-t-il besoin de son ombre ? S'il devient immensément riche, il comprend que ne pas avoir d'ombre le place en marge de la société. Il se rend compte aussi que l'homme en gris était en fait le diable en personne...

Adelbert von Chamisso est un Allemand né en France. Il est militaire, puis scientifique et poète. Ses poèmes lui plus procurent une célébrité relative grâce à des textes comme Peter Schlemihl. Il est réédité aux éditions Gallimard coll. Folio 2€.

Evidemment, le style correspond à celui du XIXe et le texte s'inscrit aussi dans les préoccupations de cette période. Adelbert von Chamisso et sa famille ont fui la France pour la Prusse au moment de la révolution française.
Malgré son classicisme, la thématique est universelle et intemporelle. Le mythe de Faust est de nouveau revisité. 
L'idée est de vivre en pleine opulence (la bourse sans fond) en échange de son identité (l'ombre). Le marché est tentant car les conséquences ne sont pas tout se suite évidentes.
La nouveauté, c'est lorsque le diable essaie de renégocier les termes du marché. Et Peter Schlemihl devra se battre pour conserver le peu d'intégrité qu'il lui reste, au prix colossal de son amour.

Au final, l'étrange histoire de Peter Schlemihl est une fable Voltairienne romantique très agréable à lire.

La conclusion de à propos du Roman : Peter Schlemihl

Manu B.
85

Ce texte de 1814, accessoirement critique de la société de l'époque, est aussi et surtout une fable qui oppose la volonté farouche d'un homme à celle du diable. A découvrir.

Acheter le Roman Peter Schlemihl en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Peter Schlemihl sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+