75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du recueil de nouvelles : Saga d'Eirikr le Rouge [2011], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 25 février 2011 à 20h40

Eirikr et les Groenlandais

"Il y avait un roi guerrier qui s'appelait Olafr, surnommé Olafr le Blanc. Il était le fils de Helgi, fils d'Olafr, fils de Gudrodr, fils de Halfdan aux jambes blanches, roi des Uplönd. Olafre guerroyait sur la route de l'ouest et conquit Dyflinn en Irlande ainsi que le pays de Dyflinn. Il s'en fit roi..."

A la fin du premier millénaire, Eirikr est contraint de quitter la Norvège. C'est à cause de cela qu'il se rend d'abord en Islande, puis sur le Groenland où il fonde la première colonie. A la faveur de la (mal)chance, son fils se rend également sur le Vinland où il fera une rencontre assez musclée avec les autochtones...

Les sagas d'Eirikr le Rouge et des Groenlandais sont rassemblées dans ce court recueil, édité aux éd. Gallimard coll. Folio 2€. Elles sont traduites par le spécialiste mondial du genre par Régis Boyer.

Ces sagas, probablement écrites au XIIe intéresseront tous les amateurs des histoires de Vikings puisqu'il y est relaté en prologue des récits antérieurs à la période d'Eric le Rouge, suivis de ceux d'Eric et de sa descendance. Comme dans toute saga, on peut s'interroger sur la part de vérité du récit, même en présence des nombreuses preuves (voir les annotations au bas des pages). 
Ceci étant, c'est un précieux texte qui relate aussi la conversion du peuple norvégien au christianisme.
Sur la forme, le style est assez épuré, voire aride. On est loin de l'idée qu'on se fait des légendes qu'on aurait pu conter au coin du feu (voir la citation tout en haut).
Que dire d'autre si ce n'est que les détails intéresseront les historiens, peut-être un peu moins les autres en l'état car la lecture n'est pas des plus agréables.

La conclusion de à propos du Recueil de nouvelles : Saga d'Eirikr le Rouge [2011]

Manu B.
75

Les spécialistes d'Eric le Rouge ou des sagas Groenlandaises seront bien inspirés de consulter la Saga d'Eirikr le Rouge. Les autres se contenteront d'y jeter un coup d'oeil pour leur culture personnelle.

Acheter le Recueil de nouvelles Saga d'Eirikr le Rouge en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Saga d'Eirikr le Rouge sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+