75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Solar system
Solar system >

Critique du Jeu de cartes : Solar system

Avis critique rédigé par Amaury L. le lundi 20 décembre 2010 à 1954

Loin, loin du soleil…

Futur proche, Planète Terre, dans le hall d’une immense multinationale, un hologramme géant vante les mérites d’acheter les planètes du système solaire d’une voix monocorde : « Chers actionnaires de la Compagnie Bidding Planets, nous vous informons qu’une visite guidée des différentes planètes à vendre est programmée dès demain matin. Les enchères se dérouleront à bord de la navette spatiale. Veuille  vous inscrire auprès de notre androïde enregistreur, merci de votre écoute. »

Dans l’espace d’une poche de pantalon…

Solar system minimise l’encombrement, à peine quelques centimètres de hauteur. Pourtant, soixante cartes Planètes luttent pour s’extirper de la promiscuité du contenant. Toutes les planètes du système solaire, en incluant la fausse Pluton, sont présentes en quatre exemplaires auxquelles s’ajoute le Soleil. Les illustrations de Mila Aizawa plongent les joueurs dans l’immensité spatiale avec un réalisme saisissant. Seules les annotations chiffrées et le nom de la planète gâchent la beauté de l’ensemble.

Planètes sans papiers…

Le but du jeu sera de récupérer des planètes toutes différentes afin d’obtenir le plus de points. Chaque joueur reçoit un lot de navettes spatiales (de valeur 1 à 5) qui serviront pour les enchères. Ensuite, les cartes Planètes remportées auront deux utilités, faire marquer des points ou enchérir. Le principe repose sur un système d’enchères classiques où la meilleure offre choisit un lot de cartes Planètes qui varie selon le nombre de joueurs. Ensuite, les perdants s’affrontent en misant secrètement et découvrent simultanément leur proposition. En respectant la valeur des offres pour le choix des cartes, chaque joueur en reçoit entre une et deux. Celles-ci seront soit posées devant lui afin de marquer des points, soit utilisées ultérieurement pour enchérir. La valeur des cartes varie entre zéro(Pluton) et quatre points (Saturne). Le Soleil fait marquer un point par planète différente posée devant soi (entre un et dix points).  La partie se termine quand la pioche est épuisée.

Enchères en vol spatial…

Solar system s’appuie sur un mécanisme d’enchères classique tout en ajoutant une touche personnelle intelligente. A chaque tour de jeu, les joueurs se confrontent à un choix crucial, poser ses cartes pour marquer des points en s’interdisant tout emploi pour de futures enchères ou les conserver en main afin d’augmenter sa force de proposition. Ce dilemme cornélien donne toute sa saveur à ce jeu de poche qui se comprend aisément et invite à multiplier les parties. Cette astuce incite les participants à réfléchir sur la pertinence de poser une carte ou de la garder en main. Une maladresse déséquilibre la capacité d’un joueur à soutenir une enchère intéressante et évidemment le pénalise en fin de partie. Avec la pratique, on mémorise les cartes Planètes lucratives en points encore dans la pile, on s’autorise alors des prises de risque en laissant filer une enchère, afin de porter ses efforts au bon moment. Avec ses parties courtes et dynamiques, Solar system émerveille les joueurs tant il concentre des qualités intrinsèques surprenantes. Avec son format adéquat pour le transport (il tient dans la poche d’un pantalon), Solar system s’installe dans le peloton de tête des jeux d’enchères. L’espace, ultime enchère…

La conclusion de

Solar system avec son format de poche n’inspire pas une curiosité insatiable. Pourtant, on découvre un jeu d’enchères largement au dessus de la moyenne et bien plus intéressant que des jeux de plateau de famille similaire au matériel abondant. Il synthétise l’essence même de ce mécanisme et n’en conserve que le meilleur. L’auteur Mito sazuki personnalise astucieusement son jeu avec ce choix cornélien, « je prends les points ou je garde celle-ci pour des enchères ultérieures ». Acheter Saturne, c’est maintenant possible !

Que faut-il en retenir ?

  • Tient dans la poche.
  • Jeu d’enchères original.
  • Un des meilleurs depuis quelques années.
  • Intéressant de trois à cinq joueurs.

Que faut-il oublier ?

  • La légèreté du thème.
  • Difficile de se le procurer

Acheter Solar system en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Solar system sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+