75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
The Sunday books >

Critique du Livre : The Sunday books

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 31 octobre 2010 à 17:44

Les livres du dimanche

"De retour des océans, dit le Captain C
Avec deux ou trois aventures à conter:
Histoires d'îles,  de vaisseaux et de bêtes,
De semaines de famine et de quinzaines de fêtes
Du Nord le plus glacé à l'Est congestionné!
Prêts à les écouter? demande le Captain C. ..."


Mervyn Peake est mal connu en France alors qu'il est considéré en Angleterre comme un poète, romancier et illustrateur majeur du XXe siècle. On lui doit entre autres l'illustration d'oeuvres telle que Alice, la Chasse au Snark, Dr Jekyll & Mr Hyde et l'Ile au trésor.
Michael Moorcock est l'auteur mondialement connu de la série Elric, Le Nomade du temps, Les Danseurs de la fin des temps ... son concept de multiverse, son rôle clé dans la revue New Worlds et ses centaines d'autres romans.

De ces deux hommes est né soixante ans plus tard The Sunday books, un livre qui rassemble les dessins qui illustraient les histoires que Mervyn Peake racontait le dimanche à ses enfants pour les distraire lorsque lui et sa famille était sur l'île de Sercq. Ils sont complétés avec les textes de Michael Moorcock qui réinvente les poèmes, et les contes qui accompagnaient invariablement les dessins consignés dans un cahier et conservés tout ce temps par la famille du poète. Une oeuvre publiée aux éditions Denoël coll. Denoël Graphic.

The Sunday books (Mervyn Peake)
The Sunday books (Mervyn Peake)

Après une présentation (un hommage) de Mervyn Peake par Michael Moorcock au cours de laquelle on lit une biographie assez touchante, exposant le contexte de ces dessins qui étaient griffonnées sur un simple cahier, The Sunday books se poursuit avec les textes, alternant les poèmes et les historiettes racontant les aventures de ce capitaine pirate à l'imagination débordante.
Il est évident que ces contes sont destinés à un jeune public, même si certains passages seront mieux compris par un public adulte. On y retrouve tout ce qui distinguait Peake, son sens du nonsense comparable et comparé à Lewis Carroll. Son univers ici est peuplé d'animaux étranges et de personnages qui auraient eu leur place dans le monde d'Alice.
Ses dessins ont une sorte de joyeuse naïveté qui différent notablement de ses autres dessins (A comparer avec ses illustrations sur le site officiel http://www.mervynpeake.org/illustrator.html, beaucoup plus sombres et mystérieuses)

Cette oeuvre ravira forcément les connaisseurs de l'illustrateur et comblera les amoureux du nonsense, là où le talent de Michael Moorcock a su mettre en mots un univers étrange et merveilleux.

85

The Sunday books est une très belle oeuvre à tous points de vues (saluons le travail de mise en page et le design de la couverture) et un magnifique objet de collection pour les aficionados de Mervyn Peake, de Michael Moorcock ou des deux.

Critique de publiée le 31 octobre 2010.

Acheter The Sunday books en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Sunday books sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !