75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Automne traqué
Automne traqué >

Critique du Roman : Automne traqué

Avis critique rédigé par Sylvain T. le jeudi 21 octobre 2010 à 1601

Un automne différent

Le premier tome avait créé la surprise (il avait d’ailleurs écopé d’un 7,8/10 dans nos colonnes), et c’est donc avec une certaine impatience et non sans retard, que l’on s’est plongé dans la lecture de cette suite intitulée Automne traqué.

Désormais séparés après qu’ils aient réussi à s’échapper de Redrock et à libérer tous les pensionnaires, os 6 amis vont de voir faire face à un danger d’une grande ampleur : les xénotrons. Humains et Fès vont devoir s’unir pour les vaincre, mais le docteur Krampus veille à ce que cette alliance n’arrive jamais…

Après l’été, c’est donc en plein automne que l’on nous projette pour un second tome qui s’avère bien plus riche en intrigue que son prédécesseur. La clef du récit réside dans cette façon si particulière de narrer les évènements à la façon d’un scénario de série télé. Et l’auteur force d’ailleurs la comparaison avec de nombreux « précédemment » à divers moments importants du livre. Ce n’est pas forcément très utile, mais cela permet toutefois de revenir sur certains passages, on s’en serait logiquement bien passé, surtout qu’ils prennent pas mal de place, chapitre après chapitre et qu’il est inutile de les mettre même s’ils servent également à savoir sur quel personnage se concentre cette partie du bouquin puisque d’autres romans y arrivent très bien sans.

Mais ce qui nous intéresse ici, c’est surtout le récit qui est bourré de rebondissement. Les fans du genre apprécieront, mais Automne Traqué en fait énormément, quitte à lasser le lecteur. Et c’est cela que l’on trouve le plus dommageable, car ce qui faisait le charme de l’Eté Mutant, c’était la façon dont l’auteur racontait des évènements incroyables de manière posée, évitant soigneusement de tomber dans les méandres de l’invraisemblance. Car trop c’est trop, les héros, des enfants, restent bien trop jeune pour vivre autant de choses, et même si l’on est fan de Harry Potter ou des romans de Bottero, il ne faut quand même pas abuser des rebondissements qui arrivent tellement rapidement dans chaque chapitre que l’on se demande bien comment les protagonistes arrivent à survivre à tout cela. À trop vouloir créer la surprise, l’auteur s’en mord la queue à de multiples reprises, tant est si bien qu’une fois ce second tome terminé, on se sent plus que soulagé d’être arrivé indemne jusqu’à la dernière page.

Ce trop-plein d’évènements nuit logiquement aux personnages qui se révèlent être bien moins passionnants que dans le premier opus. Désormais guidé par leurs pouvoirs plus que par leur personnalité propre, ils n’ont plus d’originalité ou presque.

La conclusion de

Automne Traqué est un roman facile à lire, pas inintéressant, mais bien moins passionnant que le premier opus. La déception est grande et l’on espère que les défauts seront corrigés d’ici la sortie du troisième tome.

Acheter Automne traqué en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Automne traqué sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le cas Jack Spark

En savoir plus sur l'oeuvre Le cas Jack Spark