75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Bohème >

Critique du Roman : Bohème

Avis critique rédigé par Manu B. le samedi 31 juillet 2010 à 15:35

Ecryme

"Léon Radurin appartenait au premier régiment de reconnaissance des hussards praguois. Il commandait la septième section des échassiers voltigeurs.
Ses vingt-deux hommes étaient fatigués. Depuis trois jours, la section progressait à travers l'écryme, en territoire ennemi, pour éviter tout contact avec les postes frontières pentapoliens..."


La révolution industrielle a eu deux conséquences. L'une, pour le plus grand bien de l'humanité, a permis d'améliorer le quotidien de chacun, grâce aux machines et à l'électricité. L'autre a apporté l'écryme, une espèce de neige qui s'est déposée sur les plaines et endroits les moins élevés d'Europe. Une neige acide qui vaporise toute personne qui s'aventure à y poser le pied. Un réseau compliqué et sporadique de traverses relie les zones épargnées, dont Prague, l'une des seules villes d'Europe de l'est qui ont survécu à la vague blanche.
Louise est avocate, liée malgré elle à un groupuscule communiste révolutionnaire, et doit se résigner à partir pour récupérer le contenu d'un dirigeable qui s'est écrasé dans l'écryme. Pendant ce temps, le capitaine Leon Radurin est en mission de reconnaissance avec sa section non loin du lieu du crash. C'est au moment où la brume apparaît que la folie s'empare de ses soldats. Seul le capitaine en sort vivant...

Mathieu Gaborit a d'abord écrit dans le magazine culte Casus Belli avant de publier son premier roman, souffre jour, premier volet de sa trilogie la plus connue: Les Chroniques des Crépusculaires. En 1997, il publie en deux volumes (Les Rives d'Antipolie et Revolutsyia) ce qui deviendra Bohème, qui est réédité aux éd. Gallimard coll Folio SF. Inutile préciser qu'il est inspiré de l'univers d'un jeu de rôle.

Le coup de l'écryme qui recouvre l'Europe n'est pas sans rappeler celui de la jungle dans le roman Darwinia. A la décharge de l'auteur français, l'univers était posé quelques années avant celui de son illustre collègue canadien. N'empêche.
Il y a l'univers et l'histoire qui est censée s'y dérouler. Et là, il n'y aucun point commun. La première partie laisse planer le doute, l'auteur y renforce l'épaisseur du mystère qui entoure la nature de l'écryme. Et, de manière particulièrement brutale, il dévoile les tenants et les aboutissants de l'intrigue (à la fin des Rives d'Antipolie). A partir de là, la seconde partie ne recèle aucun mystère et se résume à décrire la révolution des gentils communistes contre les méchants représentants du pouvoir en place, dont le ministère de la Propagande est le bras le plus cruel. Tant de manichéisme tue les velléités du lecteur à se creuser la tête pour la suite de l'histoire, malgré quelques beaux passages où l'on parle de réification.

Dans Bohème, Mathieu Gaborit a les idées et la plume, le matériau brut, mais il semble, par une espèce de naïveté, maladroit à construire et rythmer une histoire. Le potentiel est présent, il est juste sous exploité. 

65

Avec son univers et ses personnages originaux, Bohème se distingue des romans de fantasy habituels. Si l'amorce est séduisante, le roman bifurque ensuite vers des sentiers déjà explorés, s'appuyant sur des poncifs superfétatoires. Le contexte et l'explication finale sont un peu décevants.

Critique de publiée le 31 juillet 2010.

Acheter Bohème en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bohème sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !