75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Blood Alone
Blood Alone >

Critique du Manga : Blood Alone

Avis critique rédigé par Lionel B. le mardi 29 juin 2010 à 2109

La critique du staff

Après presque deux ans d’attente, Masayuki Takano termine enfin son sixième tome de Blood Alone. L’attente est-elle justifiée ? Ce sixième volume est-il à la hauteur des derniers parus ou bien se rapprocherait-il des premiers tomes qui se voulaient décevant ?

« Une visite impromptue de Lady sème le trouble dans la vie de Kuroe et Misaki. Les mots de la magicienne en noir, qui sonnent comme un avertissement, annoncent la fin d’un quotidien jusque là paisible. Liv et Mev, les deux filles du vampire Karedowulf, ont quitté Londres pour le Japon et comptent bien solder leur dette de sang avec Kuroe, l’assassin de leur père… »

Si ce sixième numéro de Blood Alone commence sur les chapeaux de roue avec une histoire assez banale de vengeance mais suffisamment bien écrite pour captiver le lecteur, sa chute s’avère tout de même légèrement décevante.

Ce manga est constitué de plusieurs petites histoires de qualité inégales. Ainsi, seul, le premier chapitre qui est constitué aussi bien de romantisme que d’action parvient avec brio à retranscrire l’ambiance de ce que doit être une histoire de vampire.

Une seconde histoire s’avèrera captivante dans laquelle il est question pour Kuroe de pourchasser un Renfield. Notons tout de même que sur la structure ces deux chapitres se ressemblent puisqu’à chaque fois une fille se fait kidnapper.

Les autres chapitres s’attardent davantage sur le côté romantique au détriment de l’action ou bien même de l’aspect vampirique du titre. Toutefois cela s’avère quand même nettement moins cucul que les premiers numéros.

Il est tout de même regrettable de constater qu’il s’agisse que d’une succession de courtes histoires qui n’apportent pas énormément à la trame principale hormis le premier chapitre.

En revanche, Blood Alone possède toujours un dessin à la hauteur de nos attentes. Le style est personnel avec un design des personnages variés, des décors complets, des expressions explicitent et une mise en page qui a fait ses preuves dans les précédant volumes.

 

La conclusion de

Si ce sixième tome de Blood Alone s’avère être une lecture agréable, il ne parvient pas à captiver autant que les trois derniers numéros. Cela sûrement à cause d’un condensé de courtes histoires qui semblent sans intérêt pour la suite de l’aventure.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance "vampirique"
  • Le dessin très jolie
  • Des histoires captivantes...

Que faut-il oublier ?

  • ...mais d'autres sans intérêt pour la trame principale qui n'avance pas vraiment
  • Trop d'histoires courtes

Acheter Blood Alone en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Alone sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Alone

En savoir plus sur l'oeuvre Blood Alone