75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le Tempestaire >

Critique du Roman : Le Tempestaire

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 21 mai 2010 à 08:24

Découvrez votre Don

Bébé, Jed a été abandonné aux mains de Haggis, le Maître des Innocents. Dans la ville de Rédemption, Haggis est le maître du Quartier Gueux. Chacun des Innocents confiés à ses soins devra trouver son Don... ou mourir. Mais Jed s'avérera avoir un don très particulier, celui de Tempestaire, et deviendra l'objet d'intenses convoitises : les mystérieux Directeurs de Rédemption, la Matrone des Naufrageurs, et bien d'autres encore...

Johan Heliot n'en est pas à son coup d'essai. Cet auteur prolixe, tant pour les adultes (La lune seule le sait, Faerie Hackers, la Quête d'Espérance, etc...) que pour les adolescents (Ados sous controle, la Légion Ecarlate, le Bouclier du Temps...) nous régale ici avec ce qui est sans conteste le début d'un nouveau cycle jeunesse tout à fait intéressant.

Dans une odeur d'embruns et de goudron, dans la tentaculaire et sombre cité de Rédemption, l'auteur arrive à dépasser la fantasy "navale" classique pour nous entraîner dans une ambiance un peu steampunk, mâtinée de mythes et de légendes. Le personnage principal est un peu fade, comme tous les gentils héros, mais il est entouré d'une belle galerie de compagnons/ennemis. On retiendra par exemple particulièrement Monsieur Chandaigne, le tireur émérite féru de philosophie...

Il y a de particulièrement bonnes trouvailles (le don d'Edwyn, la nature des Directeurs), des moments assez poétiques, et si on n'échappe pas à certaines situations stéréotypées, il serait dommage de bouder son plaisir car l'histoire se déroule sans temps morts, les personnages sont attachants et l'ambiance particulièrement réussie.

80


Voilà donc un premier tome tout à fait intéressant, fourmillant de bonnes idées, d'un style clair et entraînant, dans une ambiance sombre mais pas glauque, mystérieuse et envoutante. Une jolie réussite que les ados devraient dévorer d'une traite !

Critique de publiée le 21 mai 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • l'ambiance
  • la poésie de certaines trouvailles

Que faut-il oublier ?

  • certains personnages un peu stéréotypés

Acheter Le Tempestaire en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Tempestaire sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !