75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Don
Le Don >

Critique du Roman : Le Don

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 13 mai 2010 à 1021

Histoires d'histoires

"Ceci est une histoire de monstres.
Les vrais. Pas ceux des contes pour enfants.

Les matelots, s'étant faits à l'idée de ne pouvoir dormir, quittaient l'un après l'autre leur hamac en contrebas pour monter en chancelant jusqu'au pont..."


A bord du bateau, le Conteur doit payer son voyage avec la seule monnaie dont il dispose: les histoires. Il faut dire que, depuis que les sorciers ont disparu, les Conteurs sont la mémoire de cette période où la magie était vivace et omniprésente. L'histoire que ce Conteur s'apprête à raconter est double: elle retrace les parcours d'un roi et du fils d'un ébéniste qui ont eu le malheur de croiser le chemin de l'Huissier et de Tomen. Nul doute que leur destin est lié, pour le meilleur ou pour le pire...

Patrick O'Leary s'est fait connaître en France grâce à son roman (le troisième par ordre chronologique) L'Oiseau Impossible, qui a reçu de très bonnes critiques. Son premier roman, Door Number Three, est une histoire de voyage dans le temps. Le Don, édité aux éditions Mnémos, est son premier roman de fantasy, aux antipodes des thèmes qu'il a jusqu'ici explorés.

Le Don est un roman de fantasy concluant, même s'il n'est pas exempt de défauts.
Le premier  est sa construction d'histoires imbriquées, comme des poupées gigognes. C'est l'histoire d'un Conteur qui relate les histoires de Simon et de Tim, un roi et le fils d'un ébéniste. Or ces deux là ont tendance à rencontrer des compagnons d'aventures assez prolixes et conteurs à leurs heures. Et comme dans chaque chapitre, l'auteur a tendance à passer de l'un à l'autre à chaque paragraphe, le lecteur est vite perdu. C'est original mais frustrant, parfois.
L'autre défaut est que Patrick O'leary a tendance à reprendre les poncifs habituels de la fantasy sans véritablement innover: les aventures de Tim et Simon sont de banales histoires d'apprentissage, où les héros découvrent qu'ils sont, d'une certaine manière, des élus.

Ceci étant dit, l'auteur américain est un poète, il a un style évocateur et suggère de splendides images. L'histoire est belle et les personnages sont attachants.

La conclusion de

Après un début difficile à comprendre, Le Don s'avère une agréable lecture. Difficile à cause de la construction d'histoires imbriquées et agréable grâce aux magnifiques tableaux que dépeint Patrick O'leary. L'auteur de L'Oiseau Impossible fait une incursion concluante dans la fantasy.

Acheter Le Don en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Don sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+