75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Attaques répertoriées
Attaques répertoriées >

Critique de la Bande Dessinée : Attaques répertoriées

Avis critique rédigé par Nicolas W. le samedi 3 avril 2010 à 0111

Les Morts-vivants attaquent !

"Sur les rives supérieures de la rivière Semliko, une récente expédition archéologique fouille une caverne abritant treize crânes d'Homo Sapiens.Tous présentent les lésions importantes. Beaucoup pensent que la peinture rupestre découverte au-dessus évoque ce qui pourrait bien être la première apparition connue d'un mort-vivant."

Après les publications de World War Z (critiqué ici) et du Guide de survie en territoire zombie (critiqué ), Interstices publie pour la troisième fois Max Brooks sous nos latitudes. Attaques répertoriées donne l'occasion à l'américain de transposer en images le dernier chapitre de son Guide de survie. Dans celui-ci, souvenons-nous qu'il imaginait une chronologie des attaques zombies de la préhistoire jusqu'à notre temps en partant de son monde alternatif où l'infection par le virus solanum a fait émerger ce que l'on appelle les zombies. Grâce à l'aide du brésilien Ibraim Roberson, les morts-vivants prennent forme en l'espace de 144 pages.

On imagine bien que toutes les attaques citées dans le guide de survie ne sont pas contenues dans ce comics. En réalité, il n'en contient que 12 étalées de la préhistoire à la Californie des années 90. L'atout indéniable de cette nouvelle publication réside dans le dessin précis et véritablement magnifique de Roberson. L'utilisation du noir et blanc n'est d'ailleurs pas sans rappeler un autre comics sur le même sujet, l'excellent Walking Dead. Cependant la comparaison s'arrête là. Le parti pris ici est une description froide et clinique des images en reprenant avec quelques légères modifications les mots du roman.  Le résultat final s'avère dépourvu de toute émotion. Pas question de s'identifier aux personnages ni de s'émouvoir de leur destin. En réalité, Attaques répertoriées sert strictement d'illustration au chapitre final du Guide de survie.

La conclusion de

Autrement dit, il semble peu probable que le lecteur néophyte à propos des écrits de Max Brooks soit véritablement intéressé. Cependant, par son dessin impeccable et ses quelques histoires rondement menées, il pourra constituer une porte d'entrée sur les autres écrits de l'américain. Le seul intérêt véritable d'Attaques répertoriées est d'illustrer à merveille le Guide de survie en territoire zombie et de faire une sorte de "jonction" avec World War Z.

Que faut-il en retenir ?

  • Le dessin
  • 12 attaques zombiesques
  • Excellente introduction

Que faut-il oublier ?

  • Simple illustration du guide
  • Aucune émotion / empathie

Acheter Attaques répertoriées en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Attaques répertoriées sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Guide de survie en territoire zombie

En savoir plus sur l'oeuvre Guide de survie en territoire zombie