75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Embalming >

Critique du Manga : Embalming

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 22 février 2010 à 1705

Les séquelles laissées par le docteur Frankenstein

Le papa du manga culte Kenshin le Vagabond et de Buso Renkin revient avec un nouveau titre inspiré du classique de la littérature de Mary Shelley du XIXème siècle, Frankenstein. Non, il ne s'agit pas d'une énième adaptation du roman mais plus d'une sorte de suite riche en action.

"Une nuit profonde, une tempête de neige, des coups de tonnerre...
Les parents de Fury sont massacrés par un homme couvert de cicatrices. Mais quand, cinq ans plus tard, le jeunes garçon retrouve enfin le tueur, il comprend avec horreur que ce n'est plus réellement un humain... Le voilà alors entraîné dans une aventure sombre et brutale à travers l'Europe du 19e siècle !"


Imaginez un monde dans lequel la créature du docteur Frankenstein ait vraiment existé. Bien que cet éminent docteur soit mort, ses écrits ont quant à eux survécus. Et certains scientifiques, en ayant retrouvés leurs traces, ont poursuivis les travaux du docteur Victor Frankenstein et créés ainsi d'autres créatures. C'est dans cette Europe altérée du 19e siècle que prend place l'action de Emblaming.
Dans ce premier volume, nous allons de surprises en surprises. Tout d'abord, la trame principale se distingue peu à peu de l'histoire originale pour finalement n'en laisser que le nom de "Frankenstein". "Frankenstein" est désormais l'appellation donnée aux créatures créées à partir de corps humains en suivant le processus du roman d'origine.
Le côté philosophique de l'oeuvre originale est totalement effacé pour ne laisser place qu'à de nombreuses scènes d'actions qui trouvent leur justification dans le thème de la vengeance.
C'est surtout autour de la construction des personnages principaux que vient l'originalité, bien qu'attendu. Mais difficile d'en dire davantage sur ce sujet sans en dévoiler l'intrigue...
Au final, se basant sur un univers déjà existant, Emblaming captive malgré une histoire de vengeance assez classique mais qui évolue tout au long de ce premier tome.

Le dessin de Nobuhiro Watsuki est assez similaire à ses précédents travaux. Le trait est fin et le design très ancré manga. Quelques défauts font leur apparition par-ci par-là mais ne dérange pas plus que ça. Quant aux décors, ils sont suffisamment complets et présents pour ne pas laisser une sensation de vide.

La conclusion de

Emblaming s'avère un bon manga de divertissement mais ne parvient pas encore à se distinguer de la masse. Peut-être la suite arrivera-t-elle à apporter ce petit plus... A voir.

Que faut-il en retenir ?

  • Quelques bonnes idées scénaristiques
  • Beaucoup d'action...

Que faut-il oublier ?

  • ...voir trop d'action ?

Acheter Embalming en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Embalming sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+