75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Dixit >

Critique du Jeu de société : Dixit

Avis critique rédigé par Vincent L. le vendredi 27 novembre 2009 à 15:21

A découvrir d'urgence...

Dixit a t-il réellement sa place sur Scifi-Universe ? La question est légitime tant ce jeu, au delà de toute qualité, est réellement à la limite de notre thématique, que ce soit dans sa mécanique de jeu ou dans les objectifs qu'il propose aux joueurs d'atteindre ; le problème est que Dixit semble être, avouons le, un jeu quelque peu hors-normes que l'on aurait bien du mal à catégoriser de manière précise et efficace. Si, à ce niveau, nous sombrons donc dans le hors-sujet qui tâche, l'aspect ouvertement onirique des illustrations du jeu est tel qu'il nous semblait finalement bien difficile de ne pas en parler. Alors avis aux amateurs purs et durs de fantastique ou de science-fiction, avant s'aller plus loin, sachez tout de même que Dixit est avant tout un jeu de réflexion, et que s'il avait été décidé de lui donner une ambiance plus terre à terre, vous ne l'auriez jamais trouvé dans la base de donnée de SFU.

Les choses étant maintenant posées, intéressons nous maintenant à ce produit qui, au premier abord, semble avoir un air de famille plutôt marqué avec un autre best-seller du jeu de carte : Il était une fois. Si les illustrations - autour du thème du rêve et des contes de fées - et l'absence de plateau de jeu tendent à rapprocher les deux jeux, la comparaison s'arrête pourtant là. En effet, rien ne pourrait être plus faux que de les comparer. Si Il était une fois se veut ainsi faussement accessible et grand public, Dixit, bien au contraire, s'en démarque par des règles simples à assimiler et une optique de jeu fluide. Quelque part, le jeu rappelle d'autres hits comme La bonne question ou Unanimots, demandant avant toute chose des capacités d'improvisation, d'adaptation et de perception suffisamment bien cadrées par les règles pour ne laisser sur le carreau aucun joueur, tout débutant soit-il.

Le but du jeu se trouve ainsi à mi-chemin entre l'énigme (personne ne doit trouver) et la devinette (tout le monde doit trouver). Un des joueurs annonce quelquechose - un mot, une phrase - et met sur la table, face cachée, une de ses cartes. Ses adversaires prennent une carte de leur main qui pourrait avoir un rapport avec l'annonce et la déposent face cachée. Le tout est mélangé puis dévoilé ; il faut maintenant tenter de deviner quelle était la carte du premier joueur, sachant que chacun dispose d'un indice : il connaît la sienne. Si tout le monde trouve, le premier joueur ne marque pas de points, si personne ne trouve, il ne marque rien n'ont plus. La difficulté réside donc en ce qu'il faut bien doser la difficulté de son indice pour que seulement une partie des joueurs découvre la bonne carte. Dixit dispose, en plus de cela, de quelques subtilités destinées à ajouter du piquant aux parties, mais, dans l'ensemble, la mécanique de jeu est correctement résumée ici.

Il en résulte que les règles sont très facilement assimilables, que ce soit pour un débutant ou pour un gamer confirmé. Le jeu est ouvertement grand public, mais la difficulté s'avère être proportionnelle à l'esprit potentiellement retors des joueurs autour de la table. Bien sur, d'aucun affirmeront que tout dépend des participants, et que si les personnes autour de la table ne partagent pas le même état d'esprit, Dixit peut vite devenir ennuyeux ; ceci est une réalité, certes, mais sincèrement, aucun jeu ne peut déroger à cette constante qui fait que ce sont bien les joueurs qui font le jeu et non pas l'inverse. Tour à tour, Dixit est donc à la fois amusant ou casse-tête, mais offre toujours une part de réflexion non négligeable. A noter, simplement, que si l'on peut théoriquement jouer à partir de trois personnes, le jeu ne prend vraiment toute sa saveur qu'à cinq ou six.

En fait, le seul gros défaut du jeu se trouve dans son rapport quantité/prix ; en effet, Dixit, c'est une grosse boite pleine de vide pour la modique somme de 30€ ; certes, le prix n'est pas excessif - on a vu bien pire - mais sincèrement, si l'on excepte la beauté des cartes - niveau dessin et niveau dimensions - le reste du jeu n'est composé que de quelques lapins en bois pour compter les points et de tuiles de cartons pour permettre les votes. On aurait aimé un packaging plus discret qui aurait été d'une part plus facilement transportable, et d'autre part plus aisé à ranger, plutôt que cette grosse boite trop encombrante pour ce qui n'est, finalement, qu'un jeu apéritif. Ceci dit, cela reste tout de même un travers mineur comparé à la grande qualité du jeu. Ne vous laissez pas arrêter par ça !

Que faut-il en retenir ?

  • Une mécanique de jeu simple et accessible,
  • Parties courtes,
  • Un design hors norme,
  • A la fois amusant et intelligent.

Que faut-il oublier ?

  • Le rapport quantité/prix,
  • Nettement mieux à cinq ou six joueurs.
90

Malgré son aspect cheap et enfantin qui ne paye de prime abord pas de mine, Dixit est une excellente suprise, proposant une mécanique de jeu à la fois simple, complète, et accessible à tous. Ajoutez à cela un design quelque peu hors-normes, notamment au niveau des illustrations, et vous obtenez un jeu original apte à satisfaire tout type de public. A découvrir d'urgence !

Critique de publiée le 27 novembre 2009.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr