75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Les Eaux noires de Venise
Les Eaux noires de Venise >

Critique de la Bande Dessinée : Les Eaux noires de Venise

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 24 novembre 2009 à 1717

Plus qu'un album, une oeuvre à part entière!

Les 2 premiers tomes de la série « La Licorne » m'avaient complètement enthousiasmé. C'est bien simple, tous deux ont été qualifiés – en ce qui me concerne - comme "meilleurs albums de l'année" 2006 et 2008. On sait cependant que, d'un tome à un autre, l'aventure se déroulant sur un fil continu, il n'est pas toujours simple de conserver la même force artistique et créative, le temps agissant parfois sur l'enthousiasme des auteurs, ou le scénario pouvant à un certain stade tourner en rond. Alors, ce troisième titre se montre-t-il toujours à la hauteur ?

Lorsque l'aventure reprend, Andrea et le petit groupe de médecins, toujours en fuite, prennent la direction de Venise pour essayer de résoudre le mystère des vermines modifiées et du secret de « la licorne ». De plus, nul ne sait si Ambroise Paré a pu survivre à la confrontation avec le Kraken, et si, dans ce cas, ce dernier arrivera à  les rejoindre. Si le moment des révélations est peut-être arrivé, une chose demeure certaine : l'église espère bien mettre en place sa terrible machination...

Mathieu Gabella, après deux bandes dessinées laissant de grandes places aux interrogations, se devait de donner quelques réponses pour ce troisième album, d'autant qu’il était à l’origine prévu pour être le dernier. Le scénariste, conscient de la richesse de l'univers qu'il a créé, semble-t-il, a eu du mal à s'en séparer et, avec habileté, il parvient à clore ce chapitre pour déclencher, dans les dernières pages, une intrigue présentant un plus grand danger, annonciatrice d’un nouveau cycle. Une grande partie des réponses sont donc données mais le scénariste prend soin de garder quelques cartes en main afin de prolonger l'intérêt de la série. Du coup, « La licorne 3 : Les eaux noires de Venise », va pouvoir offrir plus d'action et de péripéties pour aboutir à une bande dessinée de 56 pages, et non 48 comme l'accoutumée. Huit pages supplémentaires qui sont un véritable cadeau, puisque elles permettent à la fois de donner de la fluidité au récit et de contempler quelques superbes planches d'Anthony Jean.


Car si le scénario présente un très grand attrait, celui-ci est sublimé et joliment mis en valeur par un dessinateur complètement en harmonie avec son sujet. Anthony Jean n'est pas seulement un grand graphiste, il a eu aussi cette faculté étonnante de créer un style graphique propre à la série, avec une ambiance semblant totalement en adéquation avec l'intrigue. Les décors sont d'une richesse méticuleuse mais ils n'empêchent jamais la visibilité, les éclairages sont traités de manière ahurissante et le fait que toute l’intrigue se déroule à Venise nous plonge dans un dépaysement total avec des phases d'actions peu habituels. À noter qu'une scène fait un peu penser à une séquence « spidermanesque » et on s'en amuse car, plus qu'un hommage, elle arrive à rendre ce passage purement jouissif.

Cerise sur le gâteau, comme si cela ne suffisait pas, le premier tirage se trouve accompagné d'un cahier graphique de 8 pages et, comme avec les précédents tomes, en dernière page de couverture on peut trouver un petit lexique développant les lieux explorés et les coutumes de l'époque.

La conclusion de

« La licorne », une fois encore, s'impose comme l'un des albums de l'année – voire L'album de l'année – et fait preuve d'une grande richesse, tant scénaristique que graphique. C'est simple, si vous ne deviez craquer que pour un tome par an c'est celui-ci que je recommanderai. Tout simplement indispensable!

Acheter Les Eaux noires de Venise en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Eaux noires de Venise sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Licorne

En savoir plus sur l'oeuvre La Licorne