75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Vampyres, Sable Noir 1 >

Critique de la Bande Dessinée : Vampyres, Sable Noir 1

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 11 novembre 2009 à 17:27

Les contes vampiriques acte 1

Il y a de cela trois ans, « sable noir », une série française de 6 épisodes, fut assez bien reçue. Aujourd’hui, la série revient, mais avec en toile de fond principale… le vampirisme! La forme est d'autant plus ambitieuse que cette fois-ci l'univers se voit décliné en un livre publié aux éditions J'ai lu, et deux bandes dessinées publiées chez Dupuis. Et c’est du premier tome dont nous allons parler ici.

« Vampyres, sable noir tome 1 » est un album de 98 pages, regroupant trois histoires et un petit complément de 8 pages intitulé « making of ». L’objet, rien que par sa couverture, son nombre conséquent de pages, l'épaisseur de son papier, laisse une très bonne première impression. C'est fabuleux de voir comme "une belle présentation" peut vous encourager à aborder une aventure.

La première histoire, « De sang frais », se base sur une nouvelle de Brigitte Aubert. Elle est scénarisée par Denis-Pierre Filippi et illustré par Patrick Laumond. D'une certaine manière, on peut y voir un déroulement façon « Contes de la crypte », avec une installation sobre et un final se voulant « choc ». Plutôt réussi, « De sang frais » nous invite à suivre un journaliste et sa famille venant tout juste de s'installer dans la petite commune du Sable noir. À peine installé, le journaliste découvre le corps flottant en bord de mer de Karine Jouanaud, étudiante de pharmacie de 22 ans. Ce dernier décide alors d’entamer une investigation, y voyant là une opportunité d'un très bon article.

Remarquablement illustré avec un trait fin et un découpage solide, cette première histoire est sans aucun doute la meilleure de l'album. L'intrigue se montre assez captivante et le dénouement plutôt réussi. D'un certain point de vue, nous ne pouvons pas vraiment dire qu'il y a là vraiment un second niveau de lecture, mais plutôt une approche privilégiant purement le divertissement et jouant sur l'attente de son final.

« La maison sur la colline », d'après une nouvelle de Ann Scott, est l'histoire qui m'a le moins touché. Je n'ai pas vraiment été séduit par le trait de Tommy Redolfi qui, certes, reflète un certain style prononcé, mais qui m'a semblé, comparé au scénario, en déficit émotionnel. L’histoire, de plus, m'a semblé hors sujet (c'est une histoire de fantômes) et présente un dénouement qui ne m'a pas vraiment enthousiasmé. Je m'attendais à peut-être autre chose.

La dernière des histoires, « Alizarine » de Denis-Pierre Filippi, d'après Colin Thibertt est assez intéressante. Tout d'abord, la façon d'appréhender le récit est assez amusante puisqu'on suit le déroulement de celle-ci par rapport à un conteur qui décrit sa future « conquête ». Dans le cas présent, il s’agit d’un certain Gégé, ancien Boxeur, qui désire se ranger et mener une vie pépère, tout en espérant pouvoir subvenir aux besoins de sa famille.

Plutôt bien illustré par Steve Lieber - en tout cas, pour ma part,je l’ai jugé en parfaitement adéquation avec l'histoire - il se dégage du récit quelque chose de touchant. Le personnage de Gégé est plutôt bien écrit et on éprouve assez rapidement de la sympathie pour ce brave type qui se perd à cause d'un ami qui, le connaissant parfaitement, joue de cela pour le guider vers la mauvaise voie.

70

« Vampyres, sable noir tome 1 » est, tout d'abord, un bel objet à l'aspect soigné Ensuite, sur ses trois segments, deux m’ont plutôt séduit et m'ont semblé assez proches et dignes des meilleurs épisodes des Contes de la crypte. Car c'est bien là l'intention du produit : construire des péripéties macabres autour d'un lieu unique, le bled du Sable noir.

Critique de publiée le 11 novembre 2009.

Acheter Vampyres, Sable Noir 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vampyres, Sable Noir 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !