75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Carbone Modifié
Carbone Modifié >

Critique du Roman : Carbone Modifié

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 14 avril 2010 à 2252

Un nouveau corps pour Takeshi Kovacs

"L'aube allait pointer dans deux heures. J'attendais dans la cuisine dont les murs s'écaillaient en fumant une des cigarettes de Sarah, bercé par le rythme du cyclone. Millsport dormait depuis longtemps, mais dehors, dans le Reach, les courants s'accrochaient aux bancs de sable et le chant du ressac hantait les rues désertes. Une fine brume flottait dans la tempête, retombant sur la vue des fenêtres de la cuisine..."

Takeshi Kovacs est une pointure. Un crack. Il a fait partie des Corps Diplomatiques, la crème de la crème des troupes d'élite qu'on envoie aux quatre coins de la galaxie pour opérer dans les missions les plus délicates. Et de ce fait, il a bénéficié des meilleures améliorations. Mais à ce moment précis, il est démobilisé, retraité. C'est tout naturellement qu'il est devenu un mercenaire. Aujourd'hui, il se réveille sur Terre. Sur Terre ? Son nouveau corps ne lui plaît que moyennement: ses capacités sont limitées. Mais il n'a pas le choix. Il n'a d'ailleurs le choix que de se mettre au service de Bancroft. Lui est riche. Pourtant il s'est suicidé. Kovacs est là pour enquêter sur les raisons qui auraient poussé ce puissant industriel à commettre une telle chose puisqu'un de ses corps de rechange l'attend toujours sagement au chaud...

Premier roman de Richard Morgan écrit en 2002, Carbone Modifé est une révélation. Non seulement il a fait connaître l'auteur, mais il a ressuscité un genre qui était mort et enterré: le cyberpunk. Nuançons et disons qu'il fait plutôt partie de la mouvance post-cyberpunk, mais il a moins le mérite d'avoir donné un sacré coup de jeune au genre. Il a reçu le prix Philip K. Dick en 2003.

Et revoilà le thème de l'âme numérisée. Le concept, avec lequel les maîtres du cyberpunk avaient joué vingt ans plus tôt (Câblé, Schismatrice, Neuromancien), avait posé pas mal de problèmes et il n'en était ressorti que peu de réponses satisfaisantes.
Si le concept est revisité, il n'est pourtant que le support pour un polar futuriste extrêmement bien construit. Il n'y a donc pas de réflexion sur le rapport de l'âme digitalisée à son corps instrument (Il faudra lire Greg Egan pour cela). La situation est simple : le corps humain n'est plus qu'un instrument, et même un jouet pour les nantis. D'ailleurs, l'idée est intéressante ici, les corps peuvent être loués. Ainsi, sans déflorer trop, on apprend que le choix du nouveau corps de Kovacs aura son importance pour la police locale et rendra l'enquête bien plus difficile.

Globalement, Carbone Modifé est un excellent polar: rythmé, tordu et musclé. Il a à la fois le côté bourrin des romans dopés aux amphets et le côté crade des romans noirs. Si l'on y superpose un environnement cyberpunkesque, une sorte de commerce des corps et des modifications chimiques (le neurachem), le résultat pourra satisfaire tous les types de lecteurs.

La conclusion de

Carbone Modifé est un premier roman réussi. Mais l'auteur n'a pris aucun risque en touchant un peu à tout, sans approfondir aucun des concepts qu'il utilise. On lui pardonnera cette fois-ci.

Acheter Carbone Modifié en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Carbone Modifié sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Carbone Modifié

En savoir plus sur l'oeuvre Carbone Modifié