75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le preneur d’âmes >

Critique de la Bande Dessinée : Le preneur d’âmes

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 24 août 2003 à 13:16

Histoire de Fantômes ?

Asphodèle T1
Peter Preston, Hugh Sizemore et Michael Towers sont en danger, un esprit maléfique veut se venger, mais de quoi ? Pour les aider les 3 hommes demandent de l’aide à Asphodèle une femme capable d’identifier les phénomènes paranormaux.
Corbeyran nous raconte donc ici une histoire dans la lignée « des comptes de la crypte », genre plutôt rare dans la BD francophone. Pour l’instant difficile de remarquer une originalité dans le domaine de l’épouvante, apparemment c’est justement ce que recherche l’auteur, essayant d’être le plus proche possible des clichés afin que le lecteur se reconnaisse dans le genre.
Djillali Defali, réalise des planches plutôt correctes avec un dessin plutôt réaliste, dont notre seul reproche est peut-être un manque de personnalité du dessinateur dans son style. Ainsi même si le trait et le talent sont bien là, Defali ne se démarque pas.
Pierre Schelle propose sur cette BD des couleurs très « trop » informatiques, à la palette graphique peut-être un peu trop colorée pour le genre épouvante.

66

« Le preneur d’âmes » est une bonne BD d’épouvante, mais manque de personnalité, on passe un bon moment, la lecture n’est pas désagréable, mais profite surtout du manque dans le domaine. L’attente du Tome 2 se ressent tout de même et cela reste l’essentiel.

Critique de publiée le 24 août 2003.

Acheter Le preneur d’âmes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le preneur d’âmes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !