75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Dragon
Dragon >

Critique de la Bande Dessinée : Dragon

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 28 juin 2009 à 2046

Vlad illustre les aventures de Pahn et Ashrel

Pahn, après son évasion du château du royaume froid et enneigé d'Orwany, croise le chemin d'Ashrel, un garçon aux capacités bien particulières - il possède le pouvoir de redonner la vie. Ensemble, ils vont devoir échapper à Chandras, la redoutable femme prévôt. Vlap déjà scénariste, dessinateur et coloriste de Lock ( 5 tomes édités chez Paquet) assume une fois encore les trois postes pour sa nouvelle série nommée Ashrel - série annoncée en 3 albums chez Delcourt.

Construit comme une fable plutôt traditionnelle dans laquelle une personne essaie de fuir son destin, il nous paraît encore très difficile de se faire une idée sur ce que pourrait être ce cycle, hormis lors d’un ou deux passages dialogués qui laissent sous-entendre une intrigue moins linéaire et manichéenne que ce qu'elle ne pourrait paraître.

Ashrel T1

Pour ce premier tome, Vlap pose essentiellement les bases et il dépeint des personnages attachants face à des méchants… très méchants. Involontairement, il se produit une certaine envie de comparer ce titre au film Willow - surtout avec le personnage de Chandras qui peut faire penser à celui de Sorsha (interprété par Joanne Whalley). La lecture se fait avec facilité et une grande fluidité.

Peut-être trop.

Les cases sont grandes avec peu de dialogues, ce qui amène à une lecture rapide des 48 pages.

Côté ambiance graphique, on pense à du Tim Burton. Les couleurs sont dans des teintes assez froides, hormis dans quelques passages, où apparaissent de forts contrastes, à l'exemple de la chevelure rougeâtre de Chandras la femme prévôt. L'ensemble est visuellement attrayant, en particulier le travail sur les ambiances et les décors. Par moment tout juste pourra-t-on rechigner sur quelques postures des visages qui peuvent nous sembler bizarres.

La conclusion de

Ashrel Tome 1 est un album graphiquement sympathique qui possède une ambiance attirante. Bien que le scénario soit attachant, pour l'instant, il reste assez commun avec des personnages manichéens. La lecture se fait très rapidement, ce qui peut donner aussi une impression de trop peu.

Acheter Dragon en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dragon sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+