75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Vampire Hunter D
Vampire Hunter D >

Critique du Manga : Vampire Hunter D

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 15 mars 2009 à 1741

Le chasseur de vampire est de retour

C'est en 1985 que D fait son apparition pour la première fois avec un film d'animation réalisé par Toyoo Ashida. Ce n'est qu'en 2001 que le chasseur de vampire revient pour un nouveau long métrage d'animation réalisé par Yoshiaki Kawajiri. Aujourd'hui, Vampire Hunter D revient dans une version papier écrite par Hideyuki Kikuchi et dessinée par Saiko Takaki qui fait ici ses débuts.

"Année calendaire 12090. Les nobles, immortels de sang, règnent depuis des siècles sur les humains. Les seules personnes capables de faire face à ces nobles sont les Vampires Hunters, des experts en techniques ultimes. À l'entrée d'un village aux frontières du monde civilisé se dresse un de ces Hunters, un chapeau de voyageur enfoncé jusqu'aux sourcils. C'est un Dhampir magnifique, vivant entre lumière et ténèbres. Son nom : D."

Si l'univers de ce manga est similaire à celui des animés, l'histoire est quant à elle totalement nouvelle, même si celle-ci semble être du déjà vu.
En effet, l'idée de la jeune fille en détresse qui va demander de l'aide au héros au grand coeur afin d'éliminer le méchant vampire, n'est pas sans rappeler nombreuses histoires. 

Après lecture de ce premier tome, il semblerait qu'il n'y ait pas vraiment de trame principale. Ici la mission du dhampir trouve sa conclusion à l'issu de ce volume. Si cela n'est pas une mauvaise chose en soi, il ne s'agit pas pour autant d'une bonne stratégie commerciale puisque le lecteur n'attendra pas forcément la suite avec le même entrain que s'il y avait eu un cliffanger en guise de final. Du coup, la seule chose qui peut nous attirer vers les prochains numéros est la potentielle découverte du passé de D, ses origines.
Mais le plus gros problèmes de ce manga est sûrement son manque d'entrain. En effet, cette version papier n'est pas parvenue à m'immerger dans son univers contrairement à BloodLust, le second film d'animation, qui avait su imposer une ambiance à la fois pesante et lugubre. Ici, je n'ai pas su retrouver cette sensation.
A vrai dire, il n'y a pas grand chose qui est fait pour captiver le lecteur. L'histoire est, comme je l'ai écrite plus haut, assez bateau, les personnages sont assez fades, et les scènes d'actions sans vie. Même le personnage principal, qui pourtant nous le savons par l'intermédiaire des deux films, est sensé être particulièrement charismatique, s'avère ici sans âme et dénué de tout intérêt. Vous l'aurez compris, ce premier volume de Vampire Hunter D s'avère être une véritable déception.

Cette déception se retrouve également dans le dessin avec un design plus "shojo" que d'accoutumé. Notre héros a peut-être bien perdu de son charisme en raison de son design plus féminisé. Mais le design n'est pas le seul reproche qui peut être fait en ce qui concerne le dessin. En effet, le trait trop gras et épais de Saiko Takaki, mais également le manque de soin apporté aux décors rendent le dessin pas toujours très beau. De plus, la surcharge en ce qui concerne la mise en page n'offre pas un très grand confort de lecture.

 

La conclusion de

Après un excellent second volet en animé, nous étions en droit d'en attendre d'avantage de cette version papier de Vampire Hunter D. Malheureusement, le résultat n'est pas à la hauteur de nos espérances et nous nous retrouvons face à un manga assez fade qui nous laisse un goût amer de déception tant au niveau de son histoire que de son dessin.

Que faut-il en retenir ?

  • Le retour du chasseur de vampire D

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire trop classique
  • Un héros qui a perdu tout charisme dans sa version manga
  • Un design trop shojo
  • Des décors baclés

Acheter Vampire Hunter D en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vampire Hunter D sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+