75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition [2008], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le lundi 29 décembre 2008 à 12h35

Le retour du Grand Ancien...

Grand classique du jeu de rôle, L’Appel de Cthulhu avait disparu des étals sans grande gloire, avec une édition 5.5 de bien triste mémoire (livre fragile, ajouts peu pertinents). Depuis, le jeu n’avait étrangement plus connu de faveurs des éditeurs, et s’était vu cantonné au seul marché de l’occasion. Il aura fallu attendre 2008 pour que les étoiles soient suffisamment proprice afin de permettre la résurrection de la Tentacule, avec les sorties très rapprochées de pas moins de trois jeux consacrés au poulpe le plus célèbre de l’histoire de la littérature : Cthulhutech (Moongoose Publishing), Trail of Cthulhu (7ème cercle/Pelgrane Press) et cette sixième édition de L’Appel de Cthulhu (traduite et éditée par les toutes jeunes Editions Sans-Détour). De cette abondance nouvelle va donc fatalement naître un potentiel dilemme pour les joueurs, qui vont désormais disposer d’un choix réel avec plusieurs déclinaisons disponibles en français dans le texte.

Revenu sous le format classique de la couverture rigide et de la reliure collée/brochée – après l’idée catastrophique que fut la couverture souple et la reliure simplement collée de l’édition 5.5 – cette sixième édition de L’Appel de Cthulhu ne paye de prime abord pas de mine au niveau visuel, notamment avec cette relative pauvreté dans le nombre d’images utilisées. On y retrouve pêle-mêle quelques illustrations issues des éditions précédentes - devenues des classiques au fil des années - ainsi qu'un petit nombre de créations originales, le tout utilisé avec tellement de sobriété que le livre semble de prime abord cheap, voire quelque peu austère. Toutefois, cette sobriété dans la mise en page, ains que la qualité plus que correcte du style d’écriture, rendent finalement le livre très agréable, la mise en page étant aérée, et le tout particulièrement bien mis en valeur par une marge qui, lorsqu’elle existe, est toujours utilisée à bon escient.

Aucun changement - ne serait-ce que mineur - ne modifie le background du jeu. On y retrouve donc les bases de la mythologie des Grands Anciens et des dieux Extérieurs, ainsi que l'ambiance soigneusement développées par les premières équipes du jeu. Finalement, cette sixième édition n'invente rien, et se contente de rester dans le schéma traditionnel dans lequel s'est toujours inscrit le jeu ; mais au final, on ne lui en demandait pas plus, et gageons, de toute façon, que tout changement aurait été mal pris par les fans. Sorti de cette base lovecraftienne, ce livre de base ne propose pas de description précise et étayée du monde, le tout étant renvoyé en fin d’ouvrage au futur supplément Au cœur des années 20. La chose n'est cependant pas vraiment gênante, et ce dans la mesure où L’Appel de Cthulhu est un jeu qui peut se dérouler à toutes les époques (le supplément Étranges époques en étant l'exemple parfait).

Au niveau des changement par rapport à l'édition précédente, on notera - avec satisfaction - la disparition de la description des animaux, ainsi que la considérable diminution de la longue liste de créatures surnaturelles non liées au mythe, points totalement inutiles qui ne servaient qu’à remplir dans les éditions précédentes. On regrettera que la partie sur la magie n'ait pas subit le même rabotage, car même si intéressante, elle reste encore trop volumineuse vis-à-vis du réel intérêt qu’elle présente. En fait, par rapport aux précédents livres de base, cette sixième édition tire largement son épingle du jeu sur un point précis : ses grandes qualités didactiques. L’Appel de Cthulhu 6ème édition se démarque par sa volonté réelle d’être accessible à tous, même aux plus débutants des débutants. Écrit avec des trésors de pédagogie, l’ouvrage s'avère être toujours extrêmement clair et facile à suivre.

Dans le même ordre d'idée, le système de jeu ne subit aucune révolution majeure. L’Appel de Cthulhu utilise ainsi le traditionnel système BRP qui a su, au fil des années, faire ses preuves pour s'imposer comme un moteur aussi fiable qu’utile. Le livre distingue l’essentiel - qui est à peu de choses près relativement identique à ce qui se faisait auparavant - des règles “avancées” (donc optionnelles) dans lesquelles la mécanique est retravaillée et approfondie, et où sont notamment traités tout ce qui est relatif aux recherches, aux interactions sociales ou aux poursuites. Déjà point faible des éditions précédentes, la santé mentale ne subit aucune évolution majeure – si ce n’est le judicieux ajout des points d’aplomb – et s'avère une nouvelle fois légère et décevante au regard de son grand potentiel ludique. Mais globalement, le tout se tient, et l'on sent le poids des années de pratique derrière ces mécaniques solides.

On notera enfin, dans le registres des bonnes choses, que cette sixième édition s'ouvre sur la nouvelle L'appel de Cthulhu de Lovecraft, idée reprise de l'édition précédente, et qui s'avère être pour les néophytes une excellente manière d'entrevoir l'ambiance dans laquelle baigne le jeu. Enfin, ce livre de base se clôt enfin sur une petite campagne en trois scénarios (une petite trentaine de pages en tout), suffisamment bien fichue pour parvenir à combler néophytes comme vieux briscards grâce à une histoire mixant ingrédients classiques et enjeux planétaires. Au final, cette sixième édition de L'appel de Cthulhu s'avère être un livre de base particulièrement complet, contenant, pour les débutants, tout le nécessaire pour pouvoir permettre la mise en place de parties, le tout pour un rapport qualité/prix plus que correct.

Enfin, il reste, du strict de point de vue du consommateur, une question bien légitime. Quid de la qualité de cette sixième édition par rapport au Cthulhu édité chez 7ème Cercle ? La réponse n'est pas aisée à fournir, mais il apparaît que si cette sixième édition de L’Appel de Cthulhu ne saurait être réduit qu’à une simple comparaison avec son concurrent, force est tout de même de constater que celle-ci lui est tout de même assez favorable. Ainsi, on notera que le Basic RolePlaying System reste indéniablement supérieur au peu convaincant système Gumshoe (dont il reprend tout de même certains ajouts, à l'instar des "modes de jeu" ou des niveaux d'indice). De plus, là où Cthulhu s’avérait souvent difficile à suivre des néophytes dans ces explications, cette sixième édition s'avère plus claire et plus aisée à prendre en main pour les débutants.

En revanche, la partie background, dans sa description de la mythologie lovecraftienne, est nettement plus réussie dans le jeu de 7ème Cercle. Ainsi, là où Cthulhu avait réussi le coup de génie d’offrir aux maîtres de jeu une description des divinité qui soit une véritable référence dans le genre (à la fois malette à outils et source d’inspiration extraordinaire), cette sixième édition reste dans le très classique. Si l’on peut saluer le fait qu’aient été supprimés les inutiles caractéristiques des Grands Anciens, la description des créatures, bien que plaisante et bien écrite, n’atteint à aucun moment la qualité de celle de son concurrent. Notons qu’à côté de cela ont été mis en place quelques très bonnes idées, tel établir la chronologie du mythe ou associer à chaque Dieu son culte de fidèles, concepts jusqu’ici suffisamment peu utilisées pour qu’ils s’avèrent aussi surprenants qu’utiles.

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition [2008]

Vincent L.
90

Excellente surprise que cette sixième édition de L’appel de Cthulhu, qui parvient à remettre au goût du jour un jeu vieux de plus de vingt-cinq ans. On y retrouve donc le traditionnel mais efficace système BRP, agrémenté de quelques nouveautés et d’ajouts assez judicieux, le tout traité avec les trésors de pédagogie qui font que ce livre est accessible à tous, aussi bien aux fans de la première heure qu’aux parfaits néophytes.

Que faut-il en retenir ?

  • Un jeu qui a fait ses preuves,
  • Un système de jeu efficace,
  • La suppression de parties inutiles,
  • Des ajouts de règle sympathiques,
  • Une maquette agréable,
  • Un jeu qui s’adresse à tous.

Que faut-il oublier ?

  • Un livre cheap niveau illustration,
  • La santé mentale, toujours pas au top,
  • Moins pertinent que Cthulhu dans sa description de la mythologie lovecraftienne.

Acheter le Jeu de rôle L'appel de Cthulhu 6ème édition en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu