75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Tehanu >

Critique du Roman : Tehanu

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 30 décembre 2008 à 10:20

D'Archimage en chevrier

"Après la mort du fermier Silex de la Vallée du Milieu, sa veuve resta à la ferme. Son fils s'était fait marin, et sa fille avait épousé un négociant de Valmouth, de sorte qu'elle vivait seule au domaine de la Chênaie. On raconte qu'elle avait été une personnalité de haut rang dans le pays étranger dont elle était originaire et, en effet, le mage Ogion s'arrêtait souvent à la Chênaie pour la voir: mais cela ne prouvait rien, car Ogion rendait visite à toutes sortes de gens..."
Les années ont passé depuis le départ d'Atuan. Tenar, la prêtresse qu'Epervier avait sauvée, en quelque sorte, des tombeaux des terres éloignées de Gont, s'est rangée. Après être restée quelques années auprès d'Ogion pour recevoir l'enseignement du mage, elle a voulu avoir une vie de femme, de mère, d'épouse auprès d'un fermier. Après le départ de ses enfants, maintenant grands, vers d’autres destins, après la mort de son mari dans les champs, elle est revenue au Ré Albi auprès de son ancien maître Ogion, vieillissant et mourant. Elle y retrouve aussi les gestes et l'amour d'une mère quand elle adopte une petite fille qui a échappé à la mort, la laissant à moitié défigurée, atone et apathique: la petite Therru...
Après le sorcier de Terremer, les tombeaux d'Atuan, l'Ultime rivage, Tehanu est le quatrième volet du cycle de Terremer. Suivent ensuite les contes de Terremer et le vent d'ailleurs. Contrairement aux trois premiers romans du cycle qui racontaient l'histoire de Ged/Epervier, Tehanu raconte la vie de Tenar. Ils sont loin les jours qui virent naître puis grandir le chevrier, son court apprentissage auprès d'Ogion, son éducation dans l'école de Roke où son pouvoir s'accrût et le propulsa Archimage des Terres du Milieu. Finies les responsabilités nombreuses et périlleuses. Terminées les épreuves mortelles: il délivra Tenar des tombeaux d'Atuan, vainquit ses démons, revint du pays des morts et mis un roi sur le trône d'Havnor. Tout cela le laissa vidé ou mort. Jamais plus à Roke on ne le vit. Tehanu est un roman où il y a beaucoup d'apaisement, après les aventures tumultueuses et paroxystiques de l'Ultime rivage. Pour faire un point de comparaison, c'est le calme après la tempête, comme un après retour du roi (Tolkien), où Sauron a été défait, et que tous les héros retournent chez eux, sauf Gandalf. L'Archimage a disparu, mais à Ré Albi, la vie suit son cours et la violence, les inégalités entre hommes et femmes continuent, comme de coutume. Ici, Ursula Le Guin pose le problème du pouvoir, de la magie que détiennent les hommes. Les femmes ne peuvent, ne pourront jamais devenir mages, symboles suprêmes de la puissance. Et même celles qui ont un pouvoir ne pourront devenir au mieux que sorcières, cantonnées à donner quelques remèdes médicinaux. Et pourtant, "Une femme de Gont" est la solution au problème des mages de Roke. Tenar pourrait les aider mais elle n'est pas originaire de Gont. Alors, qui ?

80

Au final, Tehanu est un beau roman, avec de magnifiques personnages: une petite leçon d'humanité.
Prix Nebula 1990. Prix Locus Fantasy en 1991.

Critique de publiée le 30 décembre 2008.

Acheter Tehanu en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tehanu sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !