75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Jimmy, l'apprenti croquemitaine
Jimmy, l'apprenti croquemitaine >

Critique de la Bande Dessinée : Jimmy, l'apprenti croquemitaine

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 26 novembre 2008 à 2333

Un poste à pourvoir !?

Emmanuel Civiello nous offre ici une suite aux aventures du croquemitaine « Humphrey Dumbar», et cela avec l’aide du jeune Jimmy – le même qui avait, dans le précédent ouvrage, sut tenir tête à celui qui prend tant de plaisir à effrayer les enfants.
Désormais Humphrey Dumbar apprécie beaucoup le téméraire Jimmy qui rêve, quant à lui, d’embrasser la profession de croquemitaine. Mais pour cela, Humphrey devra mener Jimmy jusqu’au pic enneigé, lieu où il devra passer de redoutables épreuves pour parvenir à ses fins.
Soyons honnête, il ne faut pas s’attendre à retrouver le Emmanuel Civiello de « graine de folie » et de « Korrigans ». A cet ouvrage destiné avant tout aux plus jeunes, le scénariste et dessinateur s’est assagi et a simplifié tout autant son histoire que son dessin. Ce n’est pas pour cela qu’il faut bouder ce petit plaisir de lecture, certes très rapide (seulement 32 pages), mais tout de même bien agréable à lire. Il faut dire qu’Emmanuel Civiello signe une histoire plus étoffée que dans le premier tome et cela grâce au très beau développement d’une relation « père-fils » au cours de laquelle Jimmy voit en Humphrey Dumbar un père de substitution.


Côté visuel, comme je commençais à l’évoquer plus haut, la patte de Civiello est bien là, mais elle est tout de même grandement allégée. Moins fournies en détail, les cases restent de tailles assez conséquentes – sans oublier la faible pagination. Les planches, la plupart du temps, demeurent de grande qualité, même si – un aspect que l’on retrouve parfois chez le dessinateur - il apparait de temps à autres quelques problèmes dans les profondeurs de champ. Pour terminer sur une note plus positive, je conclurai en insistant sur le fait que Civiello n’a pas son pareil pour véhiculer des émotions et il le prouve ici encore une fois dans au cours de séquences admirables.

La conclusion de

Plus réussi (à mon avis) que « Humphrey Dumbar», « Jimmy l'Apprenti Croquemitaine » est une très belle fable, riche en bons sentiments et en créatures qui devraient enthousiasmer les plus jeunes. Les adultes, quant à eux, trouveront peut-être la lecture trop rapide, mais ils passeront certainement un moment agréable. Ils pourront même, s’ils y mettent un peu de bonne volonté, se replonger sans mal dans cet atmosphère de conte pour enfants.

Acheter Jimmy, l'apprenti croquemitaine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Jimmy, l'apprenti croquemitaine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Humphrey Dumbar

En savoir plus sur l'oeuvre Humphrey Dumbar