75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Allégeance
Allégeance >

Critique du Roman : Allégeance

Avis critique rédigé par Lujayne M. le vendredi 29 août 2008 à 1425

Sympa; sans plus

Voici un roman se passant, c'est rare, après "Un Nouvel Espoir" mais avant la chute de Vader et de l'Empereur. Cela nous permet d'avoir affaire à notre quatuor de choc, Luke, Han, Leia et Chewie, mais également notre duo de méchants préférés. Avec les contraintes que cela implique : il ne faut pas qu'il se passe des choses qui seraient incompatibles avec les films, donc, pas d'évènement ni de rencontres trop importantes...
Peu de romans/BD se passent donc pendant cette période : on avait "La Pierre de Kaiburr" (un roman non traduit et oubliable, une bd), et "Les Ombres de l'Empire" (un roman, une BD, un cd de musique et un jeu vidéo), ce dernier étant situé entre "L'Empire Contre-Attaque" et le "Retour du Jedi", et à mon goût, assez réussi.
Ici, l'action se situe dans les 3 ans entre la destruction d'Alderaan et la fuite de Hoth. Les personnages "historiques" n'ont pas encore en main toutes les clés de leur destin, et Zahn réussit à le retranscrire parfaitement : Luke est encore un jeune fermier à peine décrotté, Han ne veut pas s'engager dans la Rebellion, et la princesse Leia ne sait pas encore qui, du pirate ou du jeune fermier, lui est le plus indispensable...
Il faut bien avouer que ces personnages semblent un peu là "sur commande". Ils sont d'ailleurs assez figés et l'auteur ne peut pas faire grand chose avec eux, préférant développer ses propres personnages : Mara Jade et les déserteurs de l'Empire. Et là, ça devient intéressant. On a notamment le droit à quelques belles confrontations Mara Jade / Darth Vader, de même qu'on approfondit l'époque où la jeune femme était Main de l'Empereur et ne voyait l'Empire que par ses yeux. Un régal donc pour ses fans.
Du coté de l'histoire, on a une belle machination à tiroir, des coincidences (un peu grosses), un Ben Kenobi à l'influence un peu omniprésente aussi quand on voit le peu qu'il intervient dans les films suivants, des références et des clins d'oeils aux fans et aux autres romans... et au final, un gros fouillis. Ca se lit, ça s'apprécie sur le moment, mais, franchement, ça s'oublie tout aussi vite.

La conclusion de

Voilà donc un roman sympa à lire (pour les fans), avec quelques belles scènes, l'avantage d'explorer une période peu exploitée - et pour cause car on est vite bloqué, forcément - mais qui ne restera pas dans les annales, même pour un roman de Timothy Zahn. L'avantage, c'est qu'on retrouve bien l'ambiance des films, ce qui n'est pas le cas de tout l'UE, et une petite louchée de Star wars de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal ;)

Que faut-il en retenir ?

  • les confrontations Mara Jade / Vader
  • l'ambiance

Que faut-il oublier ?

  • coincidences un peu grosse
  • omniprésence de Ben Kenobi sous sa forme spectrale

Acheter Allégeance en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Allégeance sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars