75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Les Enfants de Darwin
Les Enfants de Darwin >

Critique du Roman : Les Enfants de Darwin

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 3 septembre 2008 à 1714

Les enfants du virus

"La maison baignait dans un matin sombre et paisible. Mitch Rafelson se trouvait sous le porche de derrière, une tasse de café à la main, un peu abruti par le manque de sommeil. Les étoiles transperçaient encore le ciel. Quelques insectes têtus bourdonnaient autour de la lanterne. Les ratons laveurs avaient pris la poubelle d'assaut, mais ils étaient repartis bredouilles plusieurs heures plus tôt, repoussés par la chaîne qui la protégeait..."
Près de onze années se sont écoulées depuis la crise des enfants de SHEVA, provoquant une panique mondiale d'une ampleur jamais atteinte auparavant. Kaye et Mitch eux-mêmes parents d'un de ces enfants, ont dû fuir et se cacher pour l'élever, rendus vigilants par une crainte de tous les jours. Il faut dire que, passé l'émoi de l'évènement, le gouvernement a durci les conditions d'environnement de ces presqu'humains, de cette nouvelle génération d'homo sapiens superior: la plupart d'entre eux sont dans des écoles spécialisées qui ne sont en réalité que des prisons confortables. On leur apprend ici-même à ne plus utiliser leurs capacités surhumaines, à renier leur nature profonde. Pour ceux qui vivent encore en liberté, pour ces fugitifs, les chasseurs de primes sont sur leur piste...
Suite de l'échelle de Darwin, les enfants de Darwin reprend l'histoire une dizaine d'années après, alors que les tensions dues à la crise se sont apaisées. Du moins en surface. Greg Bear est un romancier qui s'est intéressé à la biologie et la génétique dès ses débuts. Déjà, la musique du sang nous plongeait dans le milieu cellulaire de manière assez technique. Avec du recul, ce souci du détail est un peu le défaut de ses romans, dans la mesure où seul un spécialiste en biologie cellulaire et/ou en immunologie est capable d'évaluer la portée de son travail. Car même si ça a l'air extrêmement intéressant, même si l'auteur semble avoir potassé son sujet, peu de lecteurs ont les connaissances pour donner ne serait-ce qu'un avis sur les hypothèses qu'il émet. Autant l'échelle de Darwin semblait un peu plus abordable, autant les enfants de Darwin semble plus pointu. Est-ce qu'il extrapole de manière rigoureuse ? Je me tourne vers les spécialistes.
On pourra dire ce qu'on voudra, Greg Bear s'est vite rendu compte que la hard-science sans un minimum de suspense risquait vite d'être abandonnée aux spécialistes scientifiques et aux geeks. Mais à l'inverse d'un Van Vogt qui construisait des intrigues qui ont été reprises depuis dans certains épisodes de Derrick, il mise sur l'action façon thriller parfois au détriment du côté fun de la science-fiction (Lisez aussi En quête d'éternité, écrit dans la même période, pour vous faire une opinion). C'est pourquoi on lui reproche quelquefois de faire du Dan Brown. La différence est que Greg Bear maîtrise un tant soit peu son sujet. Malgré donc le jargon technique qu'il emploie dans ce roman, bien qu'il en fasse parfois des tartines, et que cette suite ne s'imposait peut-être pas, on prend un réel plaisir à la lecture des enfants de Darwin. On a vu quelles ficelles il tirait, ce qui n'enlève rien à son talent de conteur, et pourtant on en redemanderait presque. Peut-on dans ce cas recommander ce roman ?

La conclusion de

La suite de l'échelle de Darwin n'est certainement pas le meilleur roman de Greg Bear. Trop technique, trop délayé. Il parvient néanmoins à captiver suffisamment le lecteur pour en venir à bout sans trop se forcer.

Acheter Les Enfants de Darwin en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Enfants de Darwin sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Cycle de Darwin

En savoir plus sur l'oeuvre Le Cycle de Darwin