75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Contes de Terremer
Contes de Terremer >

Critique du Roman : Contes de Terremer

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 5 août 2008 à 1735

De l'origine de l'île de Roke

"Voici la première page du Livre des Ténèbres, rédigé il y a environ six cents ans à Berila, sur Enlade: « Après qu'Elfaranne et Morred périrent et que la mer engloutit l'île de Soléa, le Conseil des Sages gouverna pour le compte de l'enfant Serriadh jusqu'à ce qu'il monte sur le trône... »"
Ursula Le Guin a créé, avec le monde de Terremer, un univers aussi riche que celui de Tolkien. C'est l'un des rares à se hisser à la hauteur du mythique Seigneur des Anneaux. A la fin de son quatrième roman, Tehanu (après le sorcier de Terremer, les tombeaux d'Atuan et l'ultime rivage), elle pensait avoir tout dit sur Terremer. En fin de compte, on ne connaissait que peu ou pas les origines de cet univers. Elle comble donc les vides à travers cinq nouvelles dont une novella (le trouvier), nécessairement longue car essentielle pour connaître la fondation de l'île de Roke. Les autres sont: Rosenoire et Diamant, les os de la terre, dans le Grand Marais et Libellule.
A l'instar de Ged dans le sorcier de Terremer, Loutre est un jeune garçon sans histoires et pourtant il suivra un chemin particulièrement semé d'embûches. Lui aussi a le Don. Il a le Pouvoir sans en saisir l'essence et il devra partir pour le maîtriser. L'ennui, c'est que quelques trois cent années avant la naissance de Ged, il n'y a pas d'école de magie et que l'apprentissage se fait auprès d'un maître, et on ne sait jamais si les intentions de ce dernier sont pures ou non. Le trouvier est une novella très riche dans la description du monde avant Ged. Elle est très riche d'enseignement, car comme dans tous les textes de Terremer, il y a une morale, une vraie. Une fois n'est pas coutume, il devait y avoir une histoire d'amour, relatée dans Rosenoire et Diamant, où le héros sera confronté au choix Cornélien de son Don et son amour. On y parle entre autre du célibat et de la musique. Qui a dit que les histoires finiraient bien ? Les relations entre maître et apprenti sont à la source des vocations des futurs mages. Le lien entre ces deux êtres est donc particulier, notamment lorsque le maître est au crépuscule de son existence. Les os de la terre est une de ces histoires à la fois tristes et miraculeuses. On assiste à l'une des périodes inconnues de Ged, alors qu'il était déjà archimage et déjà en prise avec des missions qu'il doit achever avec tact, dans le Grand Marais. C'est après Tehanu que se situe la dernière nouvelle. Libellule intervient alors que l'île de Roke est sans nouvelle de Ged, où la question du choix du nouvel archimage est en jeu. Libellule sera donc l'une des pierres de l'édifice de cette reconstruction.

La conclusion de

Après avoir raconté l'émergence du plus grand archimage que le monde ait vu naître, après avoir raconté sa chute, Ursula Le Guin nous conte les origines de l'île des Magiciens. Les contes de Terremer est un recueil de nouvelles incontournables pour tous les aficionados de cet univers magique. C'est aussi l'occasion de le découvrir pour les autres.

Acheter Contes de Terremer en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Contes de Terremer sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Terremer

En savoir plus sur l'oeuvre Terremer