75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Batman et le moine fou
Batman et le moine fou >

Critique de la Bande Dessinée : Batman et le moine fou

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 31 juillet 2008 à 1438

Un moine vampire contre une chauve-souris

N'étant pas un grand fan de Batman et n'ayant vu que les films sur ce personnage, j'ai été assez embarrassé en recevant ce comics de Batman contre le moine fou pour le critiquer. Non seulement je n'étais pas très motivé pour le chroniquer et, n'étant pas un spécialiste du sujet, je ne voulais pas dire n'importe quoi et saper une série que d'autres aimerons - et du coup passer pour un journaleux à la critique facile. J'ai d'abord regardé plusieurs fois la couverture qui me narguait sur mon bureau, une belle couverture en plus. Ensuite, j'ai feuilleté la BD pour voir son style, j'ai aimé. Donc enfin, je me suis décidé à lire ce comics pour le chroniquer - et peut-être passer pour le rabat-joie de service.
Et en fait c'est l'inverse qui s'est passé car j'ai adoré cette histoire de Batman. Ce Batman est tellement loin du personnage montré dans les films que ça en devient presque une autre entité, comme deux interprétations opposées d'un même phénomène. A l'opposé du Batman des films, ce super-héros imbu de sa personne et qui prend rarement des vrais coups, celui du comics est largement plus intéressant. Milliardaire à la double vie, Bruce Wayne reste un homme normal sous son costume de vengeur masqué; il saigne, a des sentiments et des peurs, se pose beaucoup de questions sur ses actions et est loin d'être infaillible. De très nombreuses cases font écho de ses pensées et rendent le personnage bien plus accessible et intéressant tout en accentuant le coté dramatique de la plupart des scènes. Vifs et précis, les dialogues et ces extraits de pensée apportent beaucoup à la BD, surtout que le scénario est bien ficelé. Sans être un chef-d’œuvre d'originalité on se laisse entrainer dans l'histoire sans en perdre le fil ni deviner à l'avance les évolutions de l'histoire.
Le style des dessins est assez simple et pur pour un comics, ni trop travaillé, ni trop épuré. La mise en scène est très bonne et le découpage sans reproches. En utilisant quelques astuces graphiques simples Matt Wagner arrive à retranscrire de nombreuses ambiances sans avoir recours à l'artillerie lourde et à l'imagerie numérique. Les expressions des personnages sont un des points forts du livre, on assiste véritablement à un travail excellent sur les visages, tout en subtilité et en finesse. Couplé à un jeu d'ombres et de lumières des plus réussis et à quelques séquences possibles qu'en BD, on prend vraiment un plaisir certain à tourner les pages et à découvrir la suite. La fin arrive alors fatalement et nous donne accès aux 6 couvertures originales des comics. Un vrai régal.

La conclusion de

Pris séparément, chaque composante de ce comics passerait comme banale. Mais leur fusion donne quelque chose de vraiment cohérent et bonifie l'ensemble. L'histoire, les dessins, le ton et même le lecteur, tout le monde y gagne.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance
  • La description des scènes nous plongeant dans le cerveau de Bruce Wayne

Acheter Batman et le moine fou en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Batman et le moine fou sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Batman

En savoir plus sur l'oeuvre Batman