75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Harding was here >

Critique de la Bande Dessinée : Harding was here

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 28 juillet 2008 à 16:21

Quand Rembrandt rime avec Argent

Harding est un négociant d'art assez banal qui aime mener la belle vie. Mais il a un fabuleux secret, un peu comme Batman, il possède une machine à remonter le temps. Il va donc s'en servir pour rencontrer des peintres célèbres dans le passé pour tenter de faire monter leur cote dans le présent. Mais comme vous vous en doutez, ça ne va pas être si facile.
Le dessinateur de Kid Paddle revient à son style d'origine - semi réaliste - tout en nous faisant découvrir une autre de ces passions, la peinture. Le scénario de Midam collait parfaitement à ce but, ce qui a donné naissance à « Harding was here ». Mais le plus intéressant c'est qu'en jouant avec l'histoire de l'art et en la pimentant un peu, ces deux passionnés arrivent à nous intéresser à un sujet qui n'est pas forcément notre violon d'Ingres. Et au final on découvre quelques œuvres, on se cultive un peu, et bien sur on passe un bon moment à suivre les essais de modification du passé d'Harding qui, tel Marty Mc Fly, aura bien du mal à s'en sortir.
Quatre petites histoires nous permettront de connaitre quatre grands peintres et la bonne idée de la BD est de nous montrer l'œuvre dont il est question à la fin de l'histoire. La qualité du papier et le grand format aidant, on peut alors admirer un tableau de maitre dans une pleine page qui lui est consacrée.
Le mélange entre histoire de l'art et voyages dans le temps était osé mais le pari est réussi. Le lecteur se laisse transporter dans ces histoires et apprend tout en s'amusant. Un concept original dans la forme qui ne vous laissera pas indifférent. La BD ne fera que vous proposer une histoire possible pour arriver à ce tableau. A la fin de l'album se trouve l'interview des auteurs, la biographie des peintres et une double page d'actualité présentant les albums de la gamme quadrants qui, si vous ne la connaissez pas, est excellente.

83

Voilà une BD qui mêle habilement SF et histoire de l'art sans se prendre trop au sérieux et qui réussi le pari de nous intéresser à ce sujet pourtant pointilleux. Une bonne surprise qui vous fera passer un bon moment tout en nous apprenant des choses sur la peinture. Bien joué !

Critique de publiée le 28 juillet 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • Apprendre l'histoire de l'art
  • Les déboires d'Harding dans le passé
  • La découverte de peintures de maîtres

Acheter Harding was here en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Harding was here sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !