75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : L'histoire du dernier Iron Fist #1 [2008], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 22 juillet 2008 à 11h24

Une résurrection pour Iron Fiston ?

Iron Fist est un personnage Marvel considéré comme finalement assez mineur. Il eut bien – il y a longtemps - son heure de gloire, mais aujourd’hui il est l’un des personnages les moins connus du catalogue de l’éditeur. Reste ce projet de film avec Ray Park dans le rôle principal qui demeure dans les tiroirs des studios et qui pourrait (re)faire connaître le personnage du grand public, mais le projet existe depuis bien trop longtemps pour qu’on puisse dire si - un jour ou l’autre - il sortira. Cependant, depuis janvier 2007 aux États-Unis, Ed Brubaker et Matt Fraction ont décidé de relever un défi du côté des comics et de donner une seconde vie au personnage. C’est ainsi qu’est née « The Immortal Iron Fist ».
Ce premier numéro édité par panini comics propose en introduction un bref épisode où le personnage de Danny Rand remplace un temps Matt Murdock dans le rôle de Daredevil, période pendant laquelle Murdock était en prison (civil war). Vient ensuite le fameux et réel « come-back » du héros en collant vert et au masque de tissu jaune. Ici les origines du héros sont légèrement remaniées dans le but de rajouter plus de profondeur au personnage et la mythologie « Iron Fist » et revues afin de créer un pouvoir bien plus ancien que ce que l’on aurait pu imaginer. Danny Rand va donc faire la rencontre de Orson Randall, capable lui aussi d’utiliser « le poing d’acier », une prise particulière, utilisable uniquement par ceux qui se sont emparés du pouvoir du dragon.


Ed Brubaker et Matt Fraction s’en tirent plutôt bien dans cette résurrection de personnage. Même s’il faut avouer qu’Iron Fist ne bénéficie pas du même charisme que certains autres héros créés par l’éditeur. Danny Rand est au final un mélange de Tony Starck (entendez par là qu’il bénéficie de certains moyens financiers) ancré dans une période où l’art du karaté était à la mode. Et c’est justement en accentuant le côté « Pouvoir ancien » et échange de flambeau à travers de multiples générations que les scénaristes arrivent à amener un nouvel intérêt. Bon d’accord, « le fantôme » personnage bien plus ancien, non créé par Marvel, jouait déjà les justiciers en perpétuant la mythologie autour de lui, mais comme on le dit si bien : c’est dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes. L’aventure écrite se suit donc avec un certain plaisir et enthousiasme même s’il y demeure cette impression de tout le long de déjà lu.
Ce qui ne laisse pas indifférent et apporte un atout indéniable à cette aventure, c’est la qualité visuelle de l’ensemble. David Aja est en grande forme et possède un trait sombre et plutôt personnel. Son dessin se rajoute à d'autres qui ont pour mission d’apporter leurs pattes lorsqu’il s’agit de dessiner les périodes se déroulant dans le passé. C’est donc pas moins de 6 dessinateurs qui illustreront les 3 premières planches de chaque chapitre. Le travail sur la couleur est lui aussi de qualité et s’intègre habilement aux traits de chaque dessinateur. À noter que le design du costume (aujourd’hui bien kitch) à quelque peu évolué et le travail de David Aja sur celui-ci est commenté par l’illustrateur à la fin de cette édition.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : L'histoire du dernier Iron Fist #1 [2008]

Richard B.
69

Iron Fist va-t-il bénéficier d’un retour en force grâce au travail de Ed Brubaker et Matt Fraction ? L’avenir nous le dira ! En attendant, les scénaristes n’ont rien à se reprocher. Le personnage de base étant assez fade, ils s’en tirent avec les honneurs et donnent une seconde jeunesse à ce héros maître des arts martiaux du K’un-Lun. Cependant, il est difficilement imaginable que Iron Fist puisse un jour voler la vedette à ses confrères.

Acheter la Bande Dessinée L'histoire du dernier Iron Fist en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'histoire du dernier Iron Fist sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Iron Fist