75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
El Zombo Fantasma >

Critique de la Bande Dessinée : El Zombo Fantasma

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 30 juin 2008 à 11:38

Histoire d’un Catcheur mort-vivant justicier!

El Zombo, Zed pour les intimes, est un Luchador, un catcheur mexicain qui n’a peur de rien ni de personne. Se faire insulter ne fait que le rendre plus fort, recevoir des mollards de tous les côtés du ring ne le préoccupe guère. Ce qu’El Zombo désire, c’est avoir son heure de gloire et cela même si on lui demande de s’allonger contre son adversaire une fois de trop. Une heure de gloire éphémère, puisqu’à peine sorti, voilà qu’il est dégommé par un pignouf ! Résultat : direction le purgatoire. Là, il se retrouve face à un costar-cravate qui lui propose une rédemption… à la condition qu’il accepte de devenir le garde du corps d’une jeune fille sous le coup d’une terrible menace !
D’accord, l’histoire amenée par Kevin Munroe n’est pas forcément des plus originales. L’exploitation de la « Lucha libre » a inspiré plus d’une fois divers auteurs, et cela depuis un petit moment déjà. Il faut cependant reconnaître que Kevin Munroe est plutôt doué pour rendre ses personnages de comics attachants et cela est le cas ici aussi, malgré que, dans ce dernier, on croise des personnages assez haut en couleur dans le domaine « frappadingues et politiquement incorrects ». C’est justement toute cette bonne humeur, cette folie et ce rythme endiablé qui sont mises en avant par Kevin Munroe qui contribuent à rendre ce El Zombo Fanstama si attachant. Du moins, pour une partie puisque l’autre gros atout réside dans la conception visuelle.


En effet, le traitement graphique - très dessin animé - de Dave Wilkins et les mises en couleurs très vives de Tony Washington explosent à la figure du lecteur ! Au final, il se dégage une forte touche de personnalité, d’autant que le design des protagonistes de cette aventure fait plutôt merveille. Du coup, au fil des pages, on s’amuse comme des fous à suivre ce délire sur papier.
Comble d’originalité, l’ensemble de cette édition est accompagné d’un cd 8 titres, de quoi accompagné la lecture avec ce qu’il faut comme concentré d’adrénaline. Une idée complètement géniale de l’éditeur amenant à un petit plus non négligeable, sorte de cerise sur le gâteau.

75

« El Zombo Fanstama » c’est 90 pages disjonctées autant du côté du scénario que du visuel. À rajouter à cela un CD de 8 titres et le tout pour 14 euros ! Soit le prix quasiment normal d’un album aujourd’hui ! Une idée qui a de quoi donner la pêche, et c’est justement l’idée de cet ouvrage complètement pêchu!

Critique de publiée le 30 juin 2008.

Acheter El Zombo Fantasma en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de El Zombo Fantasma sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !