75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Nova
Nova >

Critique du Roman : Nova

Avis critique rédigé par Manu B. le jeudi 19 juin 2008 à 1536

Nova

"-Eh, la Souris, joue-nous quelque chose! lança l'un des mécaniques installés au bar. - T'as donc pas encore signé pour une traversée? fit l'autre, gouailleur. Ta douille vertébrale va rouiller. Allez! passe-nous un morceau! La Souris cessa de promener son doigt sur le bord de son verre. Résolu à dire "non", il amorça un "oui". Et fronça les sourcils. Les mécaniques froncèrent aussi les leurs..."
En 3172, l'humanité s'est propagée parmi les étoiles. Deux pôles principaux, ou plutôt deux empires, ont émergés: les Pléïades et la constellation du Dragon. En fait, ce sont deux conglomérats économiques familiaux qui sont à la tête de ces deux factions. Restent les Colonies extérieures dont le marché est à prendre. Les héritiers de ces deux familles sont Lorq von Ray et Prince Red qui, déjà dans leur prime jeunesse, ont eu quelques griefs qui ne se sont pas arrangés au fil du temps. Ce n'est qu'adulte que la guerre psychologique sera totale, au moment où Lorq va tenter de récupérer l'Illyrion, devenue source d'énergie indispensable à la civilisation, au coeur même d'une nova. Pourtant ceux qui sont revenus d'une telle expédition se comptent sur les doigts de la main. Mais le capitaine von Ray réunit une équipe disparate et éclectique...
Nova est l'un des romans les plus connus Samuel Delany, un auteur américain assez méconnu en France. Il a pourtant remporté le prix Nébula pour les romans l'intersection Einstein et Babel 17, le Nébula pour la nouvelle Et pour toujours Gomorrhe, le prix Hugo et le Nébula pour la nouvelle Le temps considéré comme une hélice de pierres précieuses. Ces textes (à part l'intersection Einstein) sont rassemblés dans un omnibus aux éditions Bragelonne.
Si l'auteur a commencé sa carrière d'écrivain avec des romans plutôt fantasy (la chute des tours), il s'est ensuite frotté avec succès à la science fiction. Mais c'est avec un grand sérieux scientifique qu'il se plonge dans le space opéra. Babel 17 fut à juste titre récompensé, tant la réflexion sur la linguistique était intéressante. Nova, que l'on dit apparenté à Jason et les Argonautes, est une sorte de retour à la fantasy, du moins dans l'esprit, si ce n'est dans le contexte. Car il ne trompe personne avec ce roman, il s'agit d'un roman initiatique dont Lorq von Ray est le héros. C'est grâce aux nombreux flashbacks que la vérité éclate au grand jour, la vérité quant aux motivations de son voyage suicidaire dans la nova. On découvre au fur et à mesure les buts ultimes d'un tel acte. Or ces raisons ne sont au final qu'un fil rouge dans le roman. Ce qui intéresse l'auteur est inscrit dans les dialogues de Lorq, Katin et la Souris. On y trouve, de manière trop répétitive à mon goût d'ailleurs, de nombreuse références au XXe siècle, à sa société, à son organisation sociale et politico-économique. Ça rend le roman assez bancal pour une intrigue ayant lieu au XXXIIe siècle! (Je ne crois pas que nous passons notre temps à parler des moeurs des gens du Xe siècle lorsque nous partons en voyage) Il aurait peut-être gagné à se situer seulement quelques siècles après notre époque, pour que son histoire soit plus crédible. Ajoutons que les dialogues prennent une place trop importante dans ce space opéra. Du coup, l'histoire est encore plus déséquilibrée. L'impression est sans équivoque: c'est trop bavard, le lien avec la nova devient trop ténu. Seules quelques images fortes du roman sont marquantes: les confrontations de Lorq et de Red, formidablement orchestrées. J'ai déjà oublié le reste.

La conclusion de

Samuel Delany explore la sociologie du XXe siècle. Sauf que l'intrigue a lieu au XXXIIe siècle. Les incessantes références à notre époque plombent complètement l'histoire et la crédibilité de ce lointain récit de l'humanité. Certaines scènes sont néanmoins assez marquantes.

Acheter Nova en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Nova sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Chants de l’espace

En savoir plus sur l'oeuvre Chants de l’espace