75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film (Direct to Vidéo) : Stargate : L'Arche de Vérité
Stargate : L'Arche de Vérité >

Critique du Film (Direct to Vidéo) : Stargate : L'Arche de Vérité

Avis critique rédigé par Sylvain T. le samedi 17 mai 2008 à 0139

Tous les ingrédients sont là !

S'achevant sur un épisode terriblement décevant, la saison 10 fut la dernière pour la mythique série de science-fiction Stargate SG-1. Alors que sa petite sœur, Stargate Atlantis poursuit son petit bonhomme de chemin, SG-1 a dû arrêter ses explorations d'un seul coup sans même nous laisser découvrir une fin digne de ce nom. Heureusement deux téléfilms ont été tournés, l'un pour clôturer l'histoire sur les Oris, et l'autre pour terminer en beauté une série culte commencée il y a plus de 10 ans...
Les Oris n'existent plus, mais la menace contre la Terre n'a jamais été plus grande. Pour réussir à convaincre les émissaires des Oris de mettre un terme à leur effroyable croisade, l'équipe SG-1 part à la recherche d'une arme légendaire appelée l'"Arche de Vérité". L'occasion pour les fans de la série de redécouvrir quelques ennemis mythiques, mais aussi d'en voir de nouveaux, tout aussi menaçant...

18931538_w434_h_q80

Sortie directement en DVD, The Ark of Truth est avant tout là pour conclure une histoire qui a commencé au début de la saison 9. Après le départ de Richard Anderson, c'est Ben Browder (vu dans Farscape) qui prend le relais. Tout aussi humoristique que son prédécesseur, il aura par contre bien plus de mal à se faire accepter par les fans de la série. Mais soit, il est là et il ne faut pas l'oublier. Deux saisons plus tard, nous voilà devant ce téléfilm pour finir en beauté l'histoire des Oris, nouveaux ennemis qui sortent de leurs cachettes après la fin des Goa'Ulds. Les Oris sont des "Anciens" ayant effectué l'ascension, mais qui se sont regroupés du coté du mal pour tenter d'embarquer avec eux, en guise d'adorateurs, des millions d'êtres humains. L'idée est donc de faire oublier un ennemi qui a été dans le cœur des fans durant 8 années. Difficile tâche, mais l'originalité y est, et c'est aussi l'occasion de recommencer de zéro tout en gardant les bases de la saga.
Et puisque l'on est pas parfait, les producteurs ont eu la bonne idée d'intégrer au film une "recap" des anciens épisodes pour commencer The Ark of Truth avec une base de connaissance solide. Histoire de ne pas être laisé par les évènements racontés dans le téléfilm. C'est toujours appréciable. Bref, donc il faut savoir que l'histoire des Oris se termine à la fin de cet épisode d'1h30, et tout va donc se dérouler très vite. Même si l'on regrette des raccourcis parfois pris à la va-vite, l'augmentation de l'action et la pression dramatique propre à la série sont bien là. Tous les évènements vont alors arriver pour mener à la même conclusion, toute la mythologie qui a servit de base à la saison 9 et 10 est réutilisée, la totalité du casting présent dans les deux dernières saisons de SG-1 est présent ce qui renforce ce sentiment d'être dans un épisode plus long que d'habitude, plus que dans un téléfilm basé sur la série.
18931536_w434_h_q80

C'est d'ailleurs ce qui en ressort. Le budget est certes beaucoup plus grand que d'habitude, mais Robert C. Cooper (l'un des créateurs de la série) a bien compris qu'il ne fallait pas laisser une place trop importante à la surenchère d'effets. Inutile donc de chercher ce qui va se démarquer de la série d'origine, il s'agit ni plus ni moins d'un "season finale", et c'est notamment cela qui fait que le téléfilm est d'une qualité indéniable. Si vous êtes fans de la série, aucun doute vous aimerez The Ark of Truth, le rythme propre à SG-1 est bien présent, et il y a même des anciennes connaissances qui vont croiser le chemin de l'équipe d'explorateur. Et oui ! Car nous avons droit au milieu de l'aventure, au retour des réplicateurs, mais si, souvenez-vous, ces créatures faites de pieces robotiques s'adaptant à tout type visant à les anéantir; et bien ils sont de retour... et par le biais d'un humain. De plus, ils sont beaucoup plus résistant qu'avant. De quoi se remémorer pas mal de bon souvenirs n'est-ce pas ?
Les améliorations dues au passage au format téléfilm sont également présentes, et il ne faut pas le nier, le résultat est époustouflant. Le budget colossale pour ce genre de production a notamment autorisé à l'équipe de tournage beaucoup plus de liberté. On découvre beaucoup plus d'environnement qu'avant (souvenez-vous de la saison 9 qui c'était déroulée la plupart du temps à la base ou sur Terre), et les effets spéciaux sont beaucoup plus réalistes qu'avant. La claque visuelle est présente et elle est accompagnée d'une qualité sonore digne des plus grands films de science-fiction. Exit les sons ringards, dites bonjour aux musiques symphoniques (y comprit le thème !), un véritable bonheur pour les oreilles (imaginez-le en 5.1).

La conclusion de

En attendant le téléfilm Continuum qui devrait clôturer une bonne fois pour toute Stargate SG-1, The Ark of Truth nous offre une finalité certes parfois trop rapide, mais une finalité excellente. Le budget donne plus de profondeur au projet et permet de vraiment apprécier le téléfilm à sa juste valeur. Nul doute qu'il faut être fan pour vraiment apprécier ce gigantesque "épisode", mais à n'en pas douter, il termine l'histoire des Oris en beauté.

Que faut-il en retenir ?

  • L'essence de la série
  • Tous le casting est là
  • Les effets spéciaux
  • La bande-son

Que faut-il oublier ?

  • L'action trop rapide
  • Pas assez de nouveautés

Acheter Stargate : L'Arche de Vérité en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Stargate : L'Arche de Vérité sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Stargate

En savoir plus sur l'oeuvre Stargate