75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Un ciel d'épées
Un ciel d'épées >

Critique du Roman : Un ciel d'épées

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 15 mai 2008 à 1320

Ce qui est... a été... sera ?

Troisième tome de la trilogie des Lames du Roi, centré sur la princesse Malinda, ce roman semble n'avoir été écrit que pour rattraper les incohérences des deux premiers tomes entre eux. Etait-ce le choix de l'auteur depuis le début, ou s'est-il laissé emporter par sa fougue, et n'a-t-il trouvé que ce moyen pour recoller les pots cassés ? On est en droit de se le demander, et, une chose est sûre, on referme le livre avec une curieuse sensation d'inachevé, ou plutôt, de confusion. Qu'est-ce qui s'est vraiment passé, a été, est, sera, aurait pu être ?
La préface indique que le roman est indépendant des autres, qu'on peut le lire sans connaître l'histoire. Certes, mais on perdra alors beaucoup de l'intérêt du cycle. Ma lecture des deux tomes précédents remontant déjà à quelques années, lors de leur sortie en grand format, je n'avais qu'un souvenir parcellaire de l'histoire, mais je me rappelais que des évènements ne "collaient pas". Ici, tout s'explique... mais alors, l'un des romans raconte une histoire qui finalement ne s'est pas produite ? L'idée est assez curieuse, il faut l'avouer, et je pense que ça mérite une relecture des premiers tomes.
Sur le roman en lui-même, il est bien écrit, utilisant la technique des flash-back pendant un procès pour raconter la vie de son héroïne. Certains n'aiment pas le procédé, je trouve pour ma part qu'il permet de dynamiser ce qui aurait peut-être été un peu mou sans cette astuce. Le monde est moins vivant et coloré que dans les précédents tomes, puisqu'on ne décrit pas le mode de formation si particulier des Lames, comme dans le tome 1, ou un pays exotique, comme dans le tome 2 : ici, on a simplement des intrigues politiques, matinées d'un peu de magie à la fin.

La conclusion de

Voilà donc un roman à déconseiller à ceux qui n'ont pas lu les tomes précédents, qui n'y comprendront pas grand chose et y trouveront peu d'intérêt, car tous les élèments intéressants de ce monde ne sont pas redéveloppés, juste évoqués. Pour les autres, cela permettra de boucler la boucle, et de comprendre bon nombre de choses. Mais, même si le roman n'est pas mauvais, cette façon de faire m'a quand même laissée sceptique...

Que faut-il en retenir ?

  • rattrape les incohérences

Que faut-il oublier ?

  • un peu mou
  • pose plus de questions qu'il n'en résoud !

Acheter Un ciel d'épées en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Un ciel d'épées sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Lames du Roi

En savoir plus sur l'oeuvre Les Lames du Roi